Aller au contenu principal

Le Chiffre de la semaine

Le chiffre
302,5 Mt

La production de grains sur la zone UE à 27 pays plus le Royaume-Uni est attendue pour la campagne commerciale 2020/2021 à 302,5 Mt en mars, contre 302,7 Mt en janvier, et 307,88 Mt en 2019/2020, estime le Coceral (association européenne de commerce de grains et d'autres produits alimentaires), dans son rapport trimestriel publié le 16 mars.

Cette révision à la baisse d'un mois sur l'autre et d'une année sur l'autre est essentiellement due au repli de la production de blé tendre sur le secteur considéré. Dans le détail, cette dernière tomberait à 136,45 Mt ce mois-ci, contre 137,9 Mt en février, et 145,68 Mt l'an dernier. Le Royaume-Uni voit une nouvelle fois sa surface se replier, passant de 1,674 Mha à 1,478 Mha, faisant évoluer les volumes de 12,354 Mt à 10,908 Mt entre février et mars. Toutefois, ce chiffre de 136,45 Mt est à prendre avec des pincettes, car il estime la surface de blé tendre hexagonale à 4,997 Mha cette année, contre 4,983 Mha en 2019, soit une hausse de la sole nationale, alors qu'Agreste table sur un repli de 5,6% d'un an sur l'autre, à 4,701 Mha.

La production de maïs de la zone est maintenue entre février et mars à 65 Mt, en hausse de 4 Mt par rapport à l'an dernier, essentiellement lié à une progression des surfaces, passant de 8,5 Mha à 9 Mha. Ceci en raison des conditions pluvieuses, incitant les agriculteurs européens à se tourner davantage vers le maïs, notamment en Allemagne. La superficie passerait de 0,375 Mha à 0,500 Mha d'un an sur l'autre.

En colza, les volumes sont attendus cette année à 17,028 Mt en mars, contre 17,1 Mt en février, et, 16,7 Mt en 2019, compte tenu d'une baisse des surfaces au Royaume-Uni. Mais encore une fois, la prudence est de mise, la sole hexagonale étant attendue à 1,180 Mha par le Coceral, en hausse par rapport à l'an dernier (1,105 Mha), contre 1,081 Mha, selon Agreste, en repli par rapport à 2019 de 2,1%.

Du côté de l'orge, la production est attendue à 61,8 Mt en mars, contre 60,8 Mt en février, et 62,2 Mt en 2019. La encore, ce sont les chiffres au Royaume-Uni qui ont été révisés à la hausse, portés par une augmentation de la surface de printemps, passant de 0,916 Mha à 0,970 Mha d'un mois sur l'autre (0,716 Mha l'an dernier). En France, la superficie de printemps est attendue à 0,620 Mha, contre 0,673 Mha l'an dernier. Les opérateurs français et FranceAgriMer s'attendent au contraire à une hausse des superficies de printemps pour le moment.

Concernant le tournesol, la production de l'UE plus le Royaume-Uni est prévue à 9,614 Mt en mars, un chiffre stable par rapport au mois dernier, et 9,777 Mt en 2019. La sole Hexagonale est attendue à 0,620 Mha en 2020, contre 0,604 Mha l'année dernière.

Au sommaire de ce dossier

Publicité