Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

Nutrition animale : un début d’année inquiétant en aliments Volailles

Yanne Boloh
27 mai 2019

Après une année 2018 plutôt satisfaisante, puisque les volumes ont progressé de 0,6 %, le premier trimestre 2019 s’avère inquiétant, au moins sur le segment Volailles.

Snia

Contexte économique morose, manque de visibilité à cinq ans, inquiétude sur la solidité de beaucoup d’éleveurs et faible rentabilité de l’activité: le baromètre des dirigeants, réalisé par le Syndicat national de l’industrie de la nutrition animale (Snia) auprès de ses adhérents, en amont de son assemblée générale du 17 mai, montre le contexte compliqué dans lequel ils évoluent. Et les premières données de 2019 ne sont guère rassurantes. « Ainsi, en volailles, les volumes d’aliments ont perdu plus de 4 % sur les trois premiers mois quand, dans le même temps, Agreste publie une augmentation de 6 % des importations de viande de volailles sur la même période!

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité