Aller au contenu principal

Un cérificateur solaire pour récupérer la cire des vieux cadres

Le cérificateur solaire permet de récupérer la cire des cadres mais peut aussi servir à faire fondre la cire d’opercule.

Le cérificateur permet de récupérer une cire propre laissant les déchets de cire (cocons d’abeilles) dans les bacs. Ce système économique nécessite une bonne exposition au soleil pour être efficace. Marie et Godefroy Maistre, installés à Saint-Maurice dans le Puy-de-Dôme, l'utilisent pour récupérer la cire des vieux cadres et la valoriser en bougies.

1. Construire un coffre en bois et le peindre en noir pour augmenter l’absorption des rayons solaires.
Puis le remplir d’une ou deux couches d’isolant (par exemple de la laine de verre).

 

 
Un cérificateur solaire pour récupérer la cire des vieux cadres
© ADA Aura

2. Construire un bac en contreplaqué doté de trois compartiments égaux et d’une hauteur de 5 cm. Cet élément est posé sur des liteaux fixés sur les côtés à l’intérieur du coffre.

3. Fabriquer trois bacs en tôle d’une hauteur de 5 cm ; chez Marie et Godefroy, un bac contient 4 cadres de corps superposés par 2. Leur cérificateur peut ainsi contenir au maximum 12 cadres.

4. Installer grâce à des charnières une vitre simple entourée d’une armature en métal pour fermer le cérificateur, et le rendre étanche aux abeilles. Il faut veiller à ce que la vitre soit propre pour garantir son efficacité et penser à prévoir un système pour maintenir la vitre lors de l’ouverture du cérificateur.

 

 
Un cérificateur solaire pour récupérer la cire des vieux cadres
© ADA Aura

5.Fixer l’ensemble sur un support, ici métallique, incliné à 15° pour permettre à la cire de s’écouler facilement.

 

Ce cérificateur a été dimensionné par rapport à la taille de la vitre récupérée. Les dimensions peuvent être adaptées en fonction de la capacité souhaitée et du matériel disponible. La durée de fonte de la cire dépend du nombre de cadres dans le cérificateur, le processus est plus long lorsque les cadres sont superposés. Marie et Godefroy ont 200 colonies en production et traitent tous les vieux cadres avec ce cérificateur. Ce système a été initialement conçu par Guy Vindiollet, apiculteur retraité du Puy-de-Dôme.

Les plus

- il peut être construit avec du matériel de récupération
- c’est une solution économique et écologique qui permet de faire fondre de la cire en utilisant seulement l’énergie solaire
- il peut être utilisé pour fondre la cire d’opercule

Les moins

- il faut lever les bacs en tôle pour sortir les seaux de cire du cérificateur

Côté Eco

Fournitures

- Contreplaqué (épaisseur : 25 mm pour le coffre et 15 mm pour le bac)
- Vis
- Peinture noire pour le coffre en bois
- Isolant (laine de verre)
- 2 liteaux pour soutenir le bac compartimenté en contreplaqué
- Vitre simple vitrage avec encadrement (aluminium, métal ou bois)
- Charnières pour fixer la surface vitrée au coffre
- Tôle
- Support pour l’inclinaison du cérificateur

Les améliorations possibles
- Augmenter la taille du coffre pour pouvoir sortir les seaux de cire sans devoir lever les bacs.
- Ajouter une grille à maille fine à l’extrémité des bacs en tôle pour filtrer la cire.
- Concevoir un support pivotable pour suivre les rayons du soleil au fil de la journée.

Les plus lus

Un cérificateur solaire pour récupérer la cire des vieux cadres

Le cérificateur solaire permet de récupérer la cire des cadres mais peut aussi servir à faire fondre la cire d’opercule.

Grâce au dynamisme croissant autour de l’agriculture biologique, paysanne et de la production locale, la culture de sarrasin reprend du terrain !
Le sarrasin reprend du terrain

Le sarrasin, Fagopyrum esculentum, appartient à la famille des polygonacées, comme sa cousine l’oseille. Fausse céréale mais…

Marquer ses cadres : un travail fastidieux mais nécessaire pour organiser la traçabilité sur son élevage.
Garantir la qualité de cire sur l'exploitation
Pour s'assurer de la qualité de cet intrant technique, certaines exploitations ont mis en place de nouvelles pratiques pour…
Carte de France de la production de miel : la région Occitanie passe de la deuxième à la quatrième région de production de miel
Production de miel en 2023 par région, ...
2023 : une bonne saison de production au nord, une énième saison compliquée au sud

La production nationale de miel en 2023 est estimée entre 30 400 tonnes et 37 400 tonnes, soit 10 % de plus que l’année 2022…

Schéma global du dispositif, selon si l’agriculteur est assuré ou non
Assurance récolte : ce qui change pour l’apiculture

Dans un contexte de changement climatique, les outils de gestion du risque climatique pour l’agriculture évoluent : la réforme…

Le laminoir chez Apiculture Remuaux permet de laminer la cire en feuille par passage entre deux cylindres.
Faire appel à un prestataire pour transformer sa cire

Rencontre avec deux professionnels qui proposent des prestations de transformation de cire.

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 50€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Apiculture
Consultez la revue Réussir Apiculture au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière apiculture