Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Une borne de rechargement des sécateurs

Damien Gilbert, viticulteur à Bréville en Charente, a conçu une borne de rechargement pour sécateurs électriques.

Astuce

1 - Avant d’attaquer sa troisième saison avec sept sécateurs Pellenc Vinion, Damien Gilbert a souhaité revoir la logistique pour les tailleurs et notamment l’aspect stockage et rechargement des sécateurs. « Auparavant, j’installais une table de 4,50 m de long, sur lequel tout était entreposé : sécateurs, chargeurs, valises de transport et les scies pour chaque tailleur. Même en rangeant au mieux, cela prenait beaucoup de place », confie le viticulteur. Plutôt que passer une demi-journée à réinstaller la table, Damien Gilbert a préféré mettre en place une borne de rechargement, permanente mais plus fonctionnelle.

2 - Le viticulteur a récupéré un vieux tréteau pour servir de pied et recyclé des chutes de U, de tubes carrés et de fers plats comme structure de la table. Un panneau de bois OSB y a été fixé pour terminer la table.

image6jpeg.jpg

3 - Sur les sept tubes carrés verticaux, le viticulteur a soudé des tiges sur lesquels sont suspendus les sécateurs, la tête en bas, ainsi que la scie.

4 - Pour l’alimentation électrique, Damien Gilbert a acheté un rail d’électricien, sur lequel sont fixés, à l’aide de colliers de serrage colson, les chargeurs qui restent à demeure.

5 - Chaque emplacement est nominatif. Chaque ouvrier y dépose en fin de journée son matériel et branche le chargeur sur la batterie. Les chargeurs ont été positionnés de façon à ce que l’opérateur contrôle visuellement, par l’allumage de led, que tout est bien connecté pour un rechargement efficace. Damien Gilbert a mis à disposition une jalonnette que l’opérateur pose sur le sécateur, s’il a rentré un problème technique avec ce dernier dans sa journée de travail.

 

image11jpeg.jpg

6 - Satisfait, Damien Gilbert n’y a passé finalement pas plus de temps que lors de l’installation habituelle de la table. Le viticulteur a gagné en espace, puisque la borne de rechargement ne fait plus que 3 mètres de long. Depuis, cette borne sert également au rechargement des attacheurs électriques, lorsque sera venue l’heure de leur renouvellement.

Coût estimé : 300 à 400 euros

Temps : une demi-journée

Difficulté : faible

Les plus lus

Vignette
Fenaison : Il andaine à 27 km/h
Accrochez-vous ! Avec son andaineur frontal Reiter Respiro R3 Profi et son tracteur Massey Ferguson 7620, l'ETA Pouliquen…
Vignette
Un jumelage qui a du cran
Lors de conditions très difficiles, le constructeur Sabatino sort les rames avec son jumelage pour le moins particulier.
Vignette
3 000 hectares en Roumanie - 8 tracteurs Fendt 724
Une exploitation roumaine démesurée : petit tour du propriétaire.
Vignette
Un déchaumeur particulier
Une combinaison de déchaumeurs pour gérer les adventices, les repousses ou encore les problèmes de pyrale.
Vignette
Embarquez à bord d'un Massey Ferguson pour les labours
Mimi Agri, Youtubeuse spécialisé en agricole a joué, pour l'occasion, les modèles au volant de sont tracteur.
Vignette
Plantation de pommes de terre : Du beau monde dans la parcelle
Les chantiers de plantation de pommes de terres sont souvent gourmands en matériel et en main-d'oeuvre et demande une…
Publicité