Aller au contenu principal

Machinisme : Actualité sur le matériel agricole : tracteur, moissonneuse-batteuse, ensileuse, travail du sol, charrue, semoir

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Un filtre à particules peut se nettoyer

Économiser le remplacement d’un filtre à particules colmaté en le faisant nettoyer réduit nettement la facture d’entretien du moteur.

Les dernières normes antipollution se sont accompagnées d’une généralisation des dispositifs de post-traitement des gaz d’échappement, le plus connu étant le filtre à particules (FAP), accompagné du catalyseur d’oxydation (DOC). Faute d’une utilisation suffisamment intensive des moteurs suivant les applications ou d’une qualité suffisante du gazole (présence de soufre), ces filtres peuvent se colmater prématurément, malgré les régénérations forcées. Le coût de remplacement d’un FAP peut dépasser les 2 000 euros. Certains constructeurs proposent un échange standard avec un modèle reconditionné, réduisant la facture aux environs des 1 000 euros. Une solution moins connue, largement répandu dans les secteurs du poids lourd et de l’automobile, est le nettoyage du FAP. Certains concessionnaires agricoles commencent à proposer ce service à leurs clients, moyennant un coût d’environ 300 à 500 euros. Ceux-ci font appel à des prestataires comme la société Sport System qui a développé depuis 2016 son activité Technifap spécialisée dans le nettoyage des FAP. « Nous recevons des FAP qui ont souvent entre 2 000 et 3 000 heures. Leur nettoyage s’effectue au moyen d’une machine certifiée et agréée par les fabricants de filtres », indique Franck Schickele, spécialiste en charge de l’activité Technifap.

FAP

Des cycles d’injection d’eau et d’air sous pression

Après un contrôle visuel du filtre à la réception pour s’assurer qu’il n’est pas endommagé, ce qui compromettrait son nettoyage, un test de débit d’air et de contre-pression permet de mesurer le taux de colmatage du filtre. Ensuite, le nettoyage s’effectue par des cycles d’injection d’eau et d’air sous pression dans le sens inverse du passage des gaz d’échappement, un dégraissant biodégradable ayant été au préalablement incorporé dans le filtre. En fin de nettoyage, ce dernier est séché, puis un nouveau test de débit d’air est réalisé pour s’assurer de l’efficacité du nettoyage. « Lorsque le filtre est très colmaté, il est parfois nécessaire de réaliser plusieurs cycles de nettoyage avant d’obtenir un débit d’air satisfaisant », précise Franck Schickele. La machine fonctionne en circuit fermé pour le respect de l’environnement, permettant de récupérer toutes les suies et les cendres qui sont ensuite évacuées pour retraitement. Pour assurer la clientèle de l’efficacité du nettoyage, Technifap garantit sa prestation pour une durée d’un an. Franck Schickele préconise également de ne pas attendre le code panne indiquant le colmatage du filtre.

LQ11246935C__RMA_ART_NETTOYAGE_FAP_3.jpg

Anticiper le colmatage du filtre avec le capteur de pression différentiel

« Tout engin équipé d’un FAP dispose d’un capteur de pression différentiel indiquant le taux de colmatage. Le concessionnaire peut vous l’indiquer facilement et lorsqu’il atteint un certain niveau, réaliser un nettoyage préventif aura l’avantage d’améliorer le fonctionnement du moteur. Un FAP trop encrassé a un impact sur la consommation et la puissance, ainsi que sur l’usure du moteur », avertit le spécialiste, qui remarque par ailleurs que l’entretien préventif a été mis en place par de nombreux acteurs du poids lourd. « Le nettoyage des FAP y est réalisé toutes les deux à trois vidanges », insiste-t-il.

LQ11246935C__RMA_ART_NETTOYAGE_FAP_4_DET.jpg

Quelques cas de catalyseurs SCR  

Outre les FAP et DOC, le nettoyage concerne une autre catégorie d’équipement de post-traitement : les catalyseurs SCR. « Les cas sont beaucoup plus rares. Ils font suite à des problèmes de cristallisation liés à un mauvais fonctionnement de l’injecteur d’AdBlue ou d’une dégradation de la qualité de l’AdBlue durant le stockage. Du fait de la structure plus complexe et plus fragile du catalyseur, la prestation est plus coûteuse. Il faut compter environ 1 000 euros, à relativiser par rapport au prix d’un neuf atteignant les 4 000 euros », indique Franck Schickele, spécialiste Technifap.

Les plus lus

Vignette
[Video Agritechnica] Claas – Les tracteurs Xerion en version chenillée
La gamme de tracteurs Xerion de Claas adopte un moteur conforme au Stage V et se décline en version Trac TS équipée de quatre…
Vignette
Calvet – La pulvé confinée débarque
Le spécialiste audois de la pulvérisation Calvet intègre à son offre un pulvérisateur avec panneaux récupérateurs.
Vignette
John Deere - Une moiss-batt qui anticipe les variations
Le système Predictive Feedrate Control pilote l’avancement de la moissonneuse-batteuse par une technologie d’autoapprentissage.
Vignette
L’électricité, moteur de la traction
La traction est certainement la fonction la plus difficile à électriser sur une exploitation, tant elle peut être exigeante en…
Vignette
Beiser - Une brouette électrique
Beiser propose une gamme de brouettes à motorisation électrique.
Nouveau site Novagri, concessionnaire Case IH, à Créquy dans le Pas-de-Calais (62).
Case IH double le secteur commercial de Novagri dans les Hauts-de-France
La concession Novagri, entité du groupe Godefroy, distribue désormais Case IH sur un plus grand secteur géographique dans les…
Publicité