Aller au contenu principal

Industrie
Pöttinger - Premiers coups de pelle pour la nouvelle usine de presses Impress

Le constructeur autrichien Pöttinger vient de lancer la construction d'une usine dédiée à la fabrication des presses à balles rondes Impress et des andaineurs Top à quatre rotors.

Le 30 avril 2020, Heinz et Klaus Pöttinger, les deux propriétaires de Pöttinger, et l'équipe dirigeante ont donné symboliquement les premiers coups de pelle pour lancer officiellement la construction de la quatrième usine du groupe familial autrichien. Cette unité de production, située à 5 km du siège social de Grieskirchen, devrait accueillir, au plus tard au début de l'été 2021, les lignes de montage des presses à balles rondes Impress et des andaineurs Top à quatre rotors. Le bâtiment de 6 300 mètres carrés, édifié sur un terrain de 17 hectares, représente un investissement de 25 millions d'euros.

 

Les plus lus

Claas Xerion 5000 Trac VC sur le circuit allemand de Nürburgring
[Vidéo] - Un Claas Xerion 5000 flashé sur le mythique circuit de Nürburgring
Le magazine allemand auto motor und sport a testé un Claas Xerion 5000 Trac VC sur le mythique circuit allemand de Nürburgring.
Kuhn Aura Réussir machinisme FB
[VIDÉO] Kuhn - Une mélangeuse automotrice autonome
Avec son automoteur Aura, Kuhn automatise l’ensemble des étapes de l’alimentation, du désilage à la distribution, tout en…
Claas bec ensileuse Orbis 900 Réussir Machinisme DP
[VIDEO] - Claas - Le bec d'ensileuse Orbis 900 se replie en cinq parties
Claas renouvelle son bec d'ensileuse Orbis 900 qui se replie désormais à 3 m de large. 
sima_annule_FB.jpg
[Covid-19] - Le Sima 2021 malheureusement annulé
Le Sima est malheureusement victime à son tour de la crise sanitaire liée à la Covid-19. La prochaine édition, qui était…
JOHN_DEERE_6120M_FB
[ESSAI/VIDEO] - John Deere 6120M Premium - « Un milieu de gamme richement doté »
Éleveur à Saint-Germain-de-Montgommery, dans le Calvados, Sébastien Gautard a essayé durant une semaine le tracteur John Deere…
Vincent Reucheron délègue à l'ETA, depuis 26 ans, le transport de l'ensilage du maïs et le tassage du silo.
« Je délègue le transport et le tassage de l’ensilage à l’ETA pour limiter mes charges de mécanisation »
Chez Vincent Reucheron, le parc matériel est réduit au minimum. L’éleveur laitier préfère faire appel à l’ETA pour l’ensilage…
Publicité