Aller au contenu principal

Plan de relance - Des primes pour renouveler les vieux pulvés ou investir dans le désherbage mécanique.

Le plan de relance de l’économie dévoilé par l’Etat français intègre un volet d’aides au domaine de l’agroéquipement, avec notamment des primes à la conversion des matériels anciens et peu performants.

plan relance économie Réussir machinisme
Le ministre de l'agriculture et de l'alimentation s'est rendu le vendredi 4 septembre 2020 à l’entreprise Carré en Vendée pour présenter le volet agricole du plan de relance de l’Etat français.
© Carré

La réduction de l’usage des produits phytos est un des points-clés de la transition agroécologique. Dans le cadre du plan de relance présenté le 3 septembre 2020, l’Etat français a prévu d’accompagner les investissements dans le domaine de l’agroéquipement, en allouant 250 millions d'euros, dont 135 M€ de primes à la conversion des matériels anciens et peu performants. Le champ d’application de la mesure s’avère assez large, car il comprend les équipements facilitant de nouvelles pratiques, comme celles des cultures combinées ou celles permettant l’amélioration du taux de couverture végétale des sols… Sont par exemple éligibles les pulvérisateurs munis de buses antidérive, bineuses, herses étrilles, robots de travail du sol, outils de travail mécanique du sol, matériels de semis direct sous couvert permanent, matériels de semis sous couvert avant moisson, strip-tiller, filets anti-insectes, matériels d’épandage, outils d’aide à la décision et de partage des données… Les semoirs multitrémies sont aussi concernés, comme les matériels de tri de récolte, qui sont compatibles avec le développement des cultures mixtes (association blé pois…). La mesure comprend également une aide à l’investissement dans les matériels conçus pour faire face aux principaux aléas climatiques, tels que les filets antigrêle et les tours antigel.

15 M€ pour les constructeurs

Le plan de relance prévoit 15 M€ pour accompagner les concepteurs et fabricants de matériels, afin qu’ils développent des équipements contribuant à la transition écologique. Cette mesure intègre également la formation à ces matériels des utilisateurs finaux : agriculteurs, entreprises de travaux agricoles, Cuma, concessionnaires…

Les plus lus

Remplissage du réservoir d'un engin agricole de GNR
Comment évolue le prix du GNR ?
Le prix du gazole non routier pèse sur le compte d’exploitation des agriculteurs qui en ont besoin pour alimenter leurs engins…
Un tracteur avec un outil porté de plus de 2,55 mètres de large est limité sur la route à 25 km/h.
Quand puis-je rouler à 50 ou 60 km/h avec mon tracteur ?
Les tractoristes livrent en France des tracteurs roulant à 50 km/h ou 60 km/h, mais est-il possible de circuler sur la voie…
Le dispositif FireSafe de Siwi autorise un dételage instantané de la presse en cas de départ de feu sur celle-ci.
[VIDEO] Siwi - Sauver le tracteur en cas d’incendie de presse
Le dispositif FireSafe du danois Siwi permet de dételer instantanément une presse à balles cubiques subissant un départ de feu.…
[SIMA 2022] Les tracteurs à découvrir sur le salon
Tour d’horizon des tracteurs à ne pas manquer sur le Sima qui ouvre ses portes demain.
Les tracteurs Fendt 300, 500 et 700 Vario peuvent désormais être équipés d'un kit de filtration pour faire passer la cabine en catégorie 4.
[SIMA 2022] Fendt - Les cabines des tracteurs 300, 500 et 700 Vario en catégorie 4
Le tractoriste allemand Fendt fait appel au spécialiste Seka pour proposer un kit de filtration faisant évoluer la cabine des…
[SIMA/VIDEO] - Case IH - Le Puma passe la barre des 300 ch
Case IH lance la nouvelle génération de Puma, avec un nouveau modèle, le Puma 260.
Publicité