Aller au contenu principal

Plan de relance - Des primes pour renouveler les vieux pulvés ou investir dans le désherbage mécanique.

Le plan de relance de l’économie dévoilé par l’Etat français intègre un volet d’aides au domaine de l’agroéquipement, avec notamment des primes à la conversion des matériels anciens et peu performants.

plan relance économie Réussir machinisme
Le ministre de l'agriculture et de l'alimentation s'est rendu le vendredi 4 septembre 2020 à l’entreprise Carré en Vendée pour présenter le volet agricole du plan de relance de l’Etat français.
© Carré

La réduction de l’usage des produits phytos est un des points-clés de la transition agroécologique. Dans le cadre du plan de relance présenté le 3 septembre 2020, l’Etat français a prévu d’accompagner les investissements dans le domaine de l’agroéquipement, en allouant 250 millions d'euros, dont 135 M€ de primes à la conversion des matériels anciens et peu performants. Le champ d’application de la mesure s’avère assez large, car il comprend les équipements facilitant de nouvelles pratiques, comme celles des cultures combinées ou celles permettant l’amélioration du taux de couverture végétale des sols… Sont par exemple éligibles les pulvérisateurs munis de buses antidérive, bineuses, herses étrilles, robots de travail du sol, outils de travail mécanique du sol, matériels de semis direct sous couvert permanent, matériels de semis sous couvert avant moisson, strip-tiller, filets anti-insectes, matériels d’épandage, outils d’aide à la décision et de partage des données… Les semoirs multitrémies sont aussi concernés, comme les matériels de tri de récolte, qui sont compatibles avec le développement des cultures mixtes (association blé pois…). La mesure comprend également une aide à l’investissement dans les matériels conçus pour faire face aux principaux aléas climatiques, tels que les filets antigrêle et les tours antigel.

15 M€ pour les constructeurs

Le plan de relance prévoit 15 M€ pour accompagner les concepteurs et fabricants de matériels, afin qu’ils développent des équipements contribuant à la transition écologique. Cette mesure intègre également la formation à ces matériels des utilisateurs finaux : agriculteurs, entreprises de travaux agricoles, Cuma, concessionnaires…

Les plus lus

Claas Xerion 5000 Trac VC sur le circuit allemand de Nürburgring
[Vidéo] - Un Claas Xerion 5000 flashé sur le mythique circuit de Nürburgring
Le magazine allemand auto motor und sport a testé un Claas Xerion 5000 Trac VC sur le mythique circuit allemand de Nürburgring.
Kuhn Aura Réussir machinisme FB
[VIDÉO] Kuhn - Une mélangeuse automotrice autonome
Avec son automoteur Aura, Kuhn automatise l’ensemble des étapes de l’alimentation, du désilage à la distribution, tout en…
sima_annule_FB.jpg
[Covid-19] - Le Sima 2021 malheureusement annulé
Le Sima est malheureusement victime à son tour de la crise sanitaire liée à la Covid-19. La prochaine édition, qui était…
JOHN_DEERE_6120M_FB
[ESSAI/VIDEO] - John Deere 6120M Premium - « Un milieu de gamme richement doté »
Éleveur à Saint-Germain-de-Montgommery, dans le Calvados, Sébastien Gautard a essayé durant une semaine le tracteur John Deere…
Valtra Série G tracteur Réussir machinisme
[VIDEO] - Valtra lance la série G
La nouvelle gamme de tracteurs de la série G s'inscrit entre la série A et la série N. Petit point sur cette nouvelle offre.
Vincent Reucheron délègue à l'ETA, depuis 26 ans, le transport de l'ensilage du maïs et le tassage du silo.
« Je délègue le transport et le tassage de l’ensilage à l’ETA pour limiter mes charges de mécanisation »
Chez Vincent Reucheron, le parc matériel est réduit au minimum. L’éleveur laitier préfère faire appel à l’ETA pour l’ensilage…
Publicité