Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Naïo Technologies : Tech & Bio Viti 2016

Ted, le robot enjambeur

Naïo Technologies spécialise ses robots à la viticulture. Issu d’un partenariat avec l’IFV et la coopérative viticole Vinovalie, le robot enjambeur Ted est conçu pour les vignobles du Sud-Ouest. Doté de 2 blocs de 2 roues motrices et directrices, reliés entre eux par une arche personnalisable aux dimensions du vignoble, ce prototype évolue à la vitesse de 4 km/h et peut travailler jusqu’à 5 ha/jour (1 ha/jour pour le robot Oz) en désherbage mécanique sous le rang, sa première mission. Pourvu de multiples points d’accroche, cet engin, en test à partir de septembre, pourra à l’avenir réaliser d’autres opérations. Il est doté d’un système de vision couleur et de guidage par caméra 3D comme son petit frère. D’un poids de 700 kg, il dispose d’une autonomie de 4 à 8 heures, ce qui lui permet de travailler l’intégralité d’une exploitation de 30 à 40 ha sur un cycle de 7 à 10 jours. Estimé à un prix entre 60 et 80 000 euros, ce prototype pourra également recevoir des capteurs, à l’image de son petit frère en maraîchage, le robot enjambeur Dino capable par exemple d’estimer le volume et/ou le rendement des salades sur une planche de 1,20 à 1,40 m de large.

Pour les vignes étroites, Naïo technologies propose également une version « viticolisée » de son robot Oz, plus puissant, avec une autonomie accrue et doté de roues jumelées ou de chenilles pour une meilleure traction, notamment dans les pentes.

Nouveau harnais pour l’attacheur LEA30S

En lieu et place de la ceinture, Mage Application propose un harnais pour porter le bloc de batterie et la bobine de fil. L’opérateur peut désormais allumer ou éteindre l’appareil depuis un interrupteur au niveau de la ceinture du harnais.

La herse intercep dès 1,10 m

Pour s’adapter aux vignobles plus étroits (à partir de 1,10 m d’interrang), Bechamatic propose une version compacte de sa herse rotative intercep disponible avec deux ou trois rotors.

Le constructeur propose par ailleurs une machine à bêcher de 50 ou 65 cm de large pour travailler l’interrang adaptable sur un motoculteur.

Travail du sol sous le rang

Connu pour ses appareils de désherbage mécanique sous le rang, Herbanet propose désormais un outil de travail du sol sous le rang monté sur intercep. Nécessitant un débit hydraulique de 45 l/min, il se compose de deux rotors à trois dents, de diamètre 250 ou 300 mm.

L’Ecosatelyt en version enjambeur

Le constructeur du Lot-et-Garonne dévoile une version pour vignes étroites de son intercep Ecosatelyt. Les dents sont montées entre les roues et les chaînes derrière les roues arrière. Cette solution peut s’adapter également sur des châssis existant pour les vignes larges.

Des broyeurs de pierre italiens

Déjà importateur des broyeurs Osma, Pierre Puech importe également les broyeurs de pierres italiens Valentini. Convenant aux tracteurs à partir de 70 ch, la gamme de broyeurs de pierres Leon se décline en six modèles de largeurs de 1,08 à 2,33 m, elle bénéficie d’une tôle arrière à réglage manuel et dispose d’une simple ou double (à partir de 1,83 m de large) transmission latérale.

Montage décalé pour un godet dessoucheur

L’entrepreneur girondin Samuel Portaud a conçu et breveté un godet dessoucheur pour les minipelles Caterpillar. Permettant d’enlever l’intégralité des racines, ce godet se compose de trois dents soudées entre elles laissant passer la terre et travaillant jusqu’à 55 cm de profondeur pour préparer la mise en place du complant. La particularité tient dans la position décalée de ces trois dents par rapport à l’axe du bras, pour intervenir sous les fils porteurs. Fixé sur la cabine et enjambant le rang, un bac amovible permet de stocker des tuteurs et les complants, et peut atteler une remorque pour y stocker les ceps arrachés en attendant le bout de rang.

Un châssis polyvalent

Viti-Meca propose un châssis polyvalent pouvant recevoir soit le Rolojack pour travailler l’enherbement, soit un semoir. Ce dernier se compose de deux distributions à débit indépendant recevant jusqu’à 7 sortes de graines de tailles différentes. L’une des distributions peut recevoir de l’engrais localisé sous le rang, tandis que l’autre distribue la semence avec un rappui réglable par un packer.

Deux nouveaux interceps

Juramatic est un intercep de travail du sol composé d’une dent fine ou dotée d’un soc « petit cœur » monté sur parallélogramme. L’intercep Valmatic se compose d’un disque incliné orientable projetant plus ou moins de terre sur le rang.

Un semoir de couvert à DPAE

Le Gersois propose désormais sur ses semoirs de couvert une trémie et une distribution APV dotée d’un débit proportionnel à l’avancement électronique s’appuyant sur un radar pour l’information de vitesse.

Les plus lus

Vignette
Un jumelage qui a du cran
Lors de conditions très difficiles, le constructeur Sabatino sort les rames avec son jumelage pour le moins particulier.
Vignette
3 000 hectares en Roumanie - 8 tracteurs Fendt 724
Une exploitation roumaine démesurée : petit tour du propriétaire.
Vignette
Un déchaumeur particulier
Une combinaison de déchaumeurs pour gérer les adventices, les repousses ou encore les problèmes de pyrale.
Vignette
Embarquez à bord d'un Massey Ferguson pour les labours
Mimi Agri, Youtubeuse spécialisé en agricole a joué, pour l'occasion, les modèles au volant de sont tracteur.
Vignette
Plantation de pommes de terre : Du beau monde dans la parcelle
Les chantiers de plantation de pommes de terres sont souvent gourmands en matériel et en main-d'oeuvre et demande une…
Vignette
Une cureuse de fossés qui récupère les résidus
Une Entreprise de travaux agricole propose un service de curage des fossés avec récupération des résidus
Publicité