Aller au contenu principal

Machinisme : Actualité sur le matériel agricole : tracteur, moissonneuse-batteuse, ensileuse, travail du sol, charrue, semoir

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Massey Ferguson 6614 Dyna-VT : « Un quatre cylindres imposant »

© G. Coisel

Loïc Pelletier, agriculteur à Saint-Marc-La-Lande, dans les Deux-Sèvres, donne ses impressions à l’issue d’une trentaine d’heures aux commandes d’un Massey Ferguson 6614 Dyna-VT de 140 chevaux équipé d’un chargeur Massey Ferguson 968.

Le modèle 6614 Dyna-VT s’inscrit dans le segment des quatre cylindres de forte puissance. Milieu de gamme, il bénéficie d’un moteur Agco Power de 4,9 litres équipé d’un DOC et d’un SCR, pour passer les normes Tier 4i. Il délivre une puissance maxi de 140 chevaux sans boost, ce dispositif étant réservé aux modèles bénéficiant d’une transmission semi-powershift. Petit frère des 7600 (6 cylindres), dont il reprend la cabine et le pont arrière, il se démarque par son empattement plus court, de 2,67 m, et par un poids allégé de 500 kg à 900 kg, suivant les équipements.

Différenciation principale au niveau de l’équipement de la cabine

Selon les modèles, les 6600 reprennent les trois versions de transmission : Dyna-4 (6612, 6613, 6615), Dyna-6 (6613, 6614, 6615, 6616) et Dyna-VT, celle essayée, (6614, 6615, 6616), cette dernière faisant du 6600, le premier modèle quatre cylindres de la marque équipé d’une variation continue. Le circuit hydraulique est proposé en trois versions, un premier circuit centre ouvert de 57 l/min (Dyna-4, Dyna-6), un deuxième à centre ouvert avec deux pompes combinées de 100 l/min (Dyna-4, Dyna-6), et un troisième, celui du test, à centre fermé load sensing de 110 l/min, disponible sur les trois transmissions. Le support de pont avant accueille un relevage intégré. Le 6600 est proposé en trois niveaux de finition : Essentiel (sur Dyna-4 et Dyna-6), Efficient et la version haut de gamme essayée, Exclusive (sur Dyna-6 et Dyna-VT). Ils se différencient principalement par l’équipement de la cabine : suspension mécanique ou hydraulique, toit Visioline, clim auto ou manuel, terminal au tableau de bord ou Datatronic, distributeurs manuels ou électriques, accoudoir avec ou sans joystick multifonction…

Les conditions du test

Transport, travail du sol, pressage et manutention

La semaine de prise en main, réalisée en juillet dernier, a permis de solliciter le tracteur au transport, attelé à une benne de 16 tonnes. Le 6614 a également fait ses preuves avec un déchaumeur à disques indépendants de 3,5 mètres et un semoir de 3 mètres. Enfin, la manutention s’est résumée à la manipulation de balles.

 

En cabine « Un habitacle agréable manquant un peu de profondeur »

" L’accès à la cabine se fait sans difficulté, malgré mon grand gabarit d’1,95 m. Une fois installé, l’environnement est agréable, même si je me suis senti légèrement oppressé : par moments, j’arrivais à faire toucher mes coudes sur la vitre arrière ! Rien à redire en termes de confort, je pouvais même ajuster la souplesse de la suspension de cabine. La visibilité est bonne, mais je ne suis pas fan des cabines six montants. J’aurais aussi souhaité un capot légèrement plus plongeant. Côté insonorisation, il y a mieux. Le siège passager est bien, mais comme souvent, pas pour les grands ! "

 

" Le terminal Datatronic est de couleur, mais pas tactile. Il est simple à utiliser et facilement lisible, avec sa séparation en deux modules. Les principales informations y sont affichées et de nombreux réglages se paramètrent depuis ce dernier, ce qui rend cette option indispensable. Le tableau de bord, au look vieillissant, ne sert plus qu’à lire les jauges de GNR et d’Adblue, la vitesse d’avancement et la température moteur. "

 

" L’accoudoir et la console de droite sont sobres et dépourvus de boutons en tout genre, ce qui est un bon point. Deux joysticks trônent en bout d’accoudoir : le premier, multifonction, est très complet et facile à prendre en main. Il comporte le principal comme l’inverseur, le relevage, la gestion des bouts de champ… en plus de l’avancement, bien entendu. Juste à côté, un second joystick, moins imposant est dédié à l’hydraulique. Il sert également à l’utilisation du chargeur. En plus des troisième et quatrième fonctions, lui aussi permet le changement du sens de marche, sans passer au neutre et d’ajuster la vitesse d’avancement via des boutons. Ces derniers sont bien adaptés à la transmission semi-powershift, mais dans le cas d’une variation continue, une molette serait préférable. "

 

 

Au travail « La force tranquille »

" Au transport, le confort domine grâce à des suspensions qui se complètent bien et qui ont la possibilité de s’ajuster. J’ai testé la transmission avec les deux modes de conduite, joystick et pédale, avec une préférence pour ce dernier. À la conduite, j’ai été étonné de retrouver les sensations d’un tracteur six cylindres, puissant mais manquant de nervosité. En contrepartie, son pont arrière de six cylindres et son empattement long le rendent très stable, même avec la benne pleine. "

" Attelé au déchaumeur, le tracteur a fait bonne figure en termes de performances moteur. Lesté à l’avant uniquement avec le chargeur et à l’arrière de masses de roue de 250 kg, le tracteur est très bien équilibré. Son gabarit de tracteur six cylindres est un avantage pour les travaux lourds. Côté performance, le tracteur s’en est très bien sorti pour un premier passage à 5 cm de profondeur dans des terres limono-argileuse. Malgré une vitesse d’avancement de 12 km/h, on retiendra un régime moteur relativement bas, oscillant entre 1 500 et 1 600 tr/min, avec une consommation de carburant raisonnable.

Les semis de couverts végétaux ont été l’occasion de tester le tracteur avec un semoir à disques pour semis simplifié de 3 mètres. Même constat qu’avec le déchaumeur, les performances étaient au rendez-vous. Les masses arrière sont nécessaires avec cet outil traîné. "

 

" Au chargeur, j’ai tout d’abord apprécié la bonne visibilité sur l’avant malgré le capot proéminent, et en hauteur grâce au toit vitré largement dimensionné. Pour éviter les à-coups, il est nécessaire d’ajuster l’agressivité de la transmission. Enfin, pour plus de performances, un peu de régime moteur s’impose, malgré le circuit hydraulique load-sensing."

 

Entretien « Le chargeur ne gêne en aucun cas »

" L’accessibilité est bien étudiée. Le capot monobloc offre un bon dégagement et la présence d’un chargeur, même baissé, ne perturbe en rien l’entretien courant comme périodique. La jauge à huile est à portée de mains. Les radiateurs fixes sont très accessibles. Il n’y a ni besoin de les faire coulisser ni les déployer dans tous les sens. Le filtre à air se situe juste devant les radiateurs. Le filtre à air de cabine quant à lui est un peu plus difficile d’accès, depuis le marchepied, mais se démonte sans outil. À gauche du moteur, le filtre à huile est monté à l’horizontal, ce que je trouve peu pratique lors de son remplacement. Du même côté, devant le réservoir, les filtres à gazole sont bien accessibles mais trop exposés aux éventuels chocs et projections. La petite caisse à outils est logée sous le compartiment de la batterie, intégré dans le marchepied droit. Je n’aime pas le fait d’être obligé de prendre la clé de démarrage du tracteur pour la déverrouiller.

 

Les plus

Confort en cabine

Sobriété des commandes

Accessibilité entretien

Tracteur bien équilibré

Les moins

Manque de nervosité

Gabarit d’un six cylindres

Accès boîte à outils

 

Fiche technique

Moteur

Puissance au régime nominal (ISOTR14396) : 130 ch à 2 200 tr/min

Puissance maximale (ISOTR14396) : 140 ch à 1 950 tr/mn

Couple maxi : 645 Nm à 1 500 tr/min

Cylindrée : 4 900 cm3

Système de dépollution : DOC + SCR

Capacité d’huile moteur : 14 l

Espace entre chaque vidange : 500 h

Transmission

Type : Variation continue

Régime moteur à 40 km/h : 1 500 tr/min

Régimes de prise de force et régime moteur correspondant :

Ar : 540/540E/1 000 à 1 930/1 490/1 900 tr/min

Av : 1 000 à 1 920 tr/min

Circuit hydraulique

Type, débit et pression : LS 110 l/min, pression maxi 200 bars

Volume d’huile hydraulique exportable : 40 l

Nombre de distributeurs : 4

Relevage

Capacité max aux rotules sur toute la course (av/ar) 2 800/5 244 kg

Dimensions

Capacité du réservoir de carburant : 250 l

Capacité du réservoir d’AdBlue : 30 l

Hauteur hors-tout : 3,03 m

Empattement : 2,67 cm

Poids à vide : 5 700 kg

Rayon de braquage : 4,9 m

Monte pneumatique du modèle essayé : 580/70R38 et 480/70R28

Prix catalogue en euros HT du modèle essayé au 10 octobre 2014 : 140 000 euros hors taxes sans chargeur

Les plus lus

Vignette
Rabaud - Une remorque forestière à assistance hydraulique
La remorque Xylotrail de Rabaud est conçu pour le tranport de grumes.
Vignette
Des heures de manutention en moins grâce aux groupeurs de balles
Les bénéfices des groupeurs de balles combinés aux presses à balles rondes ou cubiques sont multiples : gain de temps, réduction…
Vignette
Pasdelou - Des citernes monoblocs en entrée de gamme
Pasdelou enrichit sa gamme de citernes à eau par le bas avec deux modèles à châssis soudé sur la cuve.
Vignette
Prime à l’ergonomie pour les chargeuses et télescos

Les engins de manutention, comme les chariots télescopiques et les chargeuses articulées, sont utilisés au quotidien et…

Vignette
Bednar - Le Strip Master enfouit le lisier
Le strip-tiller à dents Strip Master de Bednar s’utilise pour enfouir le lisier.
Vignette
Ventes de matériel – Le marché reste dynamique en France
Les ventes de matériels neufs ont progressé de 15 % au 1er semestre. Une croissance qui devrait ralentir en fin d’…
Publicité