Aller au contenu principal

Maneko redonne une nouvelle jeunesse aux faucheuses débroussailleuses

Société sœur de Noremat, Maneko reconditionne et remet sur le marché des matériels d’entretien du paysage, tels que des faucheuses débroussailleuses.

Spécialisée dans le reconditionnement de matériels d’entretien du paysage, la société Maneko est opérationnelle depuis octobre 2020. Cette entreprise est installée dans un bâtiment de 7 500 mètres carrés situé sur l’ancien site des usines Kléber de Toul en Meurthe-et-Moselle (54). Elle a été créée par le groupe Actibac, fondé par Jacques Bachmann et dirigé par Christophe Bachmann. Cette structure familiale est connue par les professionnels pour ses matériels Noremat, ainsi que pour son application Accopilot dédiée à l’organisation de chantier.

Proposer des machines économiques

Les 25 salariés de Maneko démontent, réparent, rénovent et remettent en conformité les matériels. Ils affichent une réelle expertise technique, car ils proviennent pour la plupart du service occasion de Noremat. Les machines reconditionnées s’adressent aux utilisateurs semi-professionnels ou occasionnels, qui recherchent des équipements performants et économiques. Les fondateurs de Maneko ont également prévu d’ouvrir en 2021 un site marchand pour commercialiser des pièces de toutes marques à des tarifs compétitifs. Comme le reconditionnement n’est pas envisageable pour tous les matériels, les plus usagés sont démantelés et certaines de leurs pièces sont rénovées pour être remises sur le marché de l’occasion ou de l’échange standard. Maneko contribue ainsi à réduire les consommations de matières premières et à abaisser les coûts d’utilisation des machines. Son activité se concentre actuellement sur les faucheuses débroussailleuses, mais l’objectif est de l’étendre aux tracteurs et porteurs spécialisés. 

 

Le groupe Actibac en chiffres

300 salariés,

9 agences en France : Auxerre, Rennes, Cholet, Bordeaux, Toulouse, Nîmes, Lyon, Clermont-Ferrand et Toul,

67 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2019,

40 ans d’existence en 2021.

Les plus lus

Remplissage du réservoir d'un engin agricole de GNR
Comment évolue le prix du GNR ?
Le prix du gazole non routier pèse sur le compte d’exploitation des agriculteurs qui en ont besoin pour alimenter leurs engins…
En Vendée, les machines agricoles ne peuvent travailler après 23 h.
Canicule - Le préfet de la Vendée autorise finalement les travaux de récolte nocturnes
[Mis à jour le 16/06/22 à 18h00] Par une dérogation dans un récent arrêté portant sur les nuisances sonores, la préfecture de…
Evolution des immatriculations de tracteurs standards par département en 2021
Le classement des départements qui immatriculent le plus de tracteurs agricoles standards
Lors de l’année 2021, les 20 premiers départements en termes d’immatriculations de tracteurs agricoles standards ont représenté…
Les travaux nocturnes sont régis par des arrêtés préfectoraux concernant les bruits de voisinage.
Travaux agricoles nocturnes et nuisances sonores - Qu'avez-vous le droit de faire ?
Moisson ou pulvérisation, les travaux agricoles nocturnes et les nuisances sonores qu'ils génèrent sont régis par des règles qui…
Vincent Deluppé utilise la fraise rotative pour détruire les couverts végétaux. Il apprécie cet outil pour sa capacité à couper, hacher, mélanger et affiner.
« La fraise rotative est devenue l’outil clé sur l’exploitation »
Agriculteur bio dans le Gers, Vincent Deluppé apprécie la fraise rotative pour sa capacité à détruire les adventices. Il…
Tous les matériels agricoles sont impactés par la hausse des matières premières, la pénurie de composants et des délais de livraison qui se rallongent.
Ventes de matériels agricoles neufs – Les délais de livraison dépassent un an
Tracteurs, moissonneuses-batteuses, ensileuses, pulvérisateurs, etc. Selon l'Axema, tous les matériels agricoles sont concernés…
Publicité