Aller au contenu principal

Les 9 nouveautés qu'il ne fallait pas louper à Lin'Ovation 2022

La première édition du premier salon dédié à la culture du lin vient de s'achever. Une grande majorité des exposants se sont montrés satisfaits. 

Maschio Gaspardo - La 500ème presse à balles rondes sur le marché

Maschio Gaspardo a livré sa 500ème presse à balles rondes sous ses couleurs en France,

Le constructeur italien présentait sa 500ème presse à balles rondes vendues à ses couleurs sur le marché français. Le modèle en question une presse Extreme HTI Lino. Dotée de quatre courroies au lieu de six, cette presse à chambre variable dispose d'un pick-up de 1,723 m de large et de tôles intermédiaires démontables de façon à s'adapter à la longueur du lin. Le modèle exposé bénéficiait d'un système de ramassage spécial cailloux, monté et breveté par le concessionnaire normand Sama

Sopema - Un rouleau frontal caoutchouc

Sopema présentait un rouleau frontal en caoutchouc.

Au milieu des nombreux croskillettes, le Marnais présentait un rouleau frontal caoutchouc. Baptisé Roul'Endives, il convient à la culture des endives, de la chicorée, des betteraves, mais aussi d'autres cultures comme le lin, en assurant un rappui sans déstructurer les mottes. Il est proposé en largeurs de 5,50 m en châssis symétrique et 6,48 m en châssis asymétrique (construction spécifique devant un semoir à endives). Sopema présentait également un bras pousseur décliné en tête d'attelage Euro (4 et 5 m de longueur).

La Littorale - Des rehausses mécaniques évolutives

AMBS La Littorale propose une réhausse amovible multiples positions.

AMBS La Littorale propose des rehausses mécaniques coulissantes se relevant à l'aide d'un chargeur ou d'un télesco. Une accroche pour fourche transpalette permet de soulever en leur centre chacune des quatre rehausses, permettant de faire évoluer la hauteur des rehausses en inox de 10 à 75 cm : fixée à l'aide de grosses goupilles, chaque rehausse propose cinq positions

Depoortere - Une retourneuse écapsuleuse et une arracheuse 

Depoortere revient sur le marché des retourneuses écapsuleuses.

Neuf ans après avoir livré sa dernière retourneuse écapsuleuse, Depoortere revient sur le marché avec ce nouveau modèle, à la demande des semenciers, dont le parc vieillit. Dotée d'un moteur 7,8 litres Deutz de 300 ch répondant à la norme Stage V et travaillant à bas régime (1 600 tr/min), cette machine est pourvue d'un pick-up creux et d'un système de retournement logé à l'avant de la machine. La nappe passe ensuite entre des doubles rouleaux écapsuleurs suivis d'un gros batteur et d'un cône de nettoyage. La nappe est reposée à l'arrière, tandis que le grain passe dans un caisson de nettoyage d'origine CNH, avant d'être conduit dans la trémie d'environ 2 m3. Un vis repliable permet de vidanger le grain dans une benne ou un caisson. Le constructeur s'est évertué à maximiser le confort de l'opérateur, avec une cabine Claas, une suspension du train avant, huit caméras, un éclairage led et une attention particulière portée à un accès facile de tous les organes. D'un poids d'un peu moins de 20 tonnes, cette machine sera réellement commercialisée pour la saison 2023. 

L'arracheuse DEAEHY 4WD propose quatre roues motrices et directrices.

Sur le stand, le constructeur belge présentait également sa nouvelle arracheuse Deaehy 4WD. Ce nouveau modèle est doté de la même motorisation que la machine précédemment citée, de quatre roues motrices et directrices procurant quatre modes de conduite (deux roues directrices avant ou arrière, quatre roues motrices, crabe) et d'une cabine Claas. Prééquipée pour l'autoguidage, cette machine chaussée en pneumatiques basse pression dispose d'un système breveté de relâchement de la tension des courroies des cœurs, au niveau de la tête d'arrachage, pour un débourrage rapide. Une télécommande permet, depuis le sol, activer indépendamment chacun des organes pour le débourrage. Capables d'arracher à 18 km/h dans du lin versé, cette automotrice de 13 tonnes sera commercialisée en 2023. 

Dehondt - Le guidage optique à l'étude

Dehondt présente une retourneuse double avec guidage optique.

Aux côtés de sa récente arracheuse double à cabine latérale, le constructeur normand présentait une solution de guidage inédite sur sa retourneuse double. Celle-ci arbore en effet des caméras sous le toit de cabine, afin de piloter la direction et l'écartement entre les deux pick-ups. Selon le constructeur, cette solution se révèle plus efficiente que l'autoguidage par GPS, prenant en compte les décalages générés par les différents passages. Elle reste encore en développement, notamment pour faire face aux problèmes d'adventices qui polluent la lecture optique.

Enrouleuse Dehondt avec pick-up pour sol pierreux de la SARL Sablon

Dehondt présentait également une enrouleuse en ligne, dotée d'un pick-up monté et breveté par le concessionnaire SARL Sablon, pour les conditions caillouteuses. A la clé, un lin plus propre et une usure moindre sur la presse.

Union - L'enrouleuse Rafale travaille à épaisseur constante  

Union dévoile l'enrouleuse Rafale.

Le Belge Union présentait pour la première fois l'enrouleuse automotrice Rafale. Elle se distingue de la GX 250 par un châssis entièrement repensé. Elle dispose d'un pick-up beaucoup plus ouvert ramassant peu de terre et de cailloux. Derrière, un capteur d'épaisseur de la nappe régule la vitesse de des tapis et la chambre pour avoir une épaisseur de couche constante dans la balle. Animée par un moteur Deutz 3,6 litres de 141 ch, cette enrouleuse réceptionnée à 40 km/h dispose d'une réserve de 32 bobines. Combiné à un système de pince-ficelle, un couteau rotatif sectionne la ficelle, une fois le liage effectué. La transmission hydrostatique anime les trois roues  motrices et directrices, en plus d'être suspendues. Au sein du vaste poste de conduite, le chauffeur bénéficie d'un écran 10 pouces connecté à deux caméras HD. La Rafale dispose d'un GPS permettant de positionner des points particuliers et de suivre la machine à distance par télématique. Il est ainsi possible en direct de connaître la position de la machine, mais aussi le nombre de balles réalisées, afin de gérer la logistique transport. 

Latitude GPS importe les strip-tillers Horizon

Latitude GPS importe les strip-tillers du britannique Horizon Agriculture.

Distributeur des appareils de semis directs DSX du constructeur britannique Horizon depuis le début d'année, Latitude GPS va prochainement distribuer en France le strip-tiller SPX. Cet appareil peut être décliné en interrangs de 40 à 80 cm. Chaque rang dispose de roues de jauge avant, couplé à un disque gaufré ouvreur, suivi de chasse-débris rotatifs optionnels, puis d'une dent renforcée au carbure jouxtée de deux disques gaufrés déflecteurs. Enfin, une double roue métallique ou caoutchouc assure le rappui. La profondeur de la dent s'ajuste à l'aide d'un axe et de trous multiples. Le SPX est proposé en châssis rigides de 3 et 6 m ou repliable de 4,40 et 6 m, ainsi qu'en espacements de 50 ou 75 cm. 

Les plus lus

Remplissage du réservoir d'un engin agricole de GNR
Comment évolue le prix du GNR ?
Le prix du gazole non routier pèse sur le compte d’exploitation des agriculteurs qui en ont besoin pour alimenter leurs engins…
En Vendée, les machines agricoles ne peuvent travailler après 23 h.
Canicule - Le préfet de la Vendée autorise finalement les travaux de récolte nocturnes
[Mis à jour le 16/06/22 à 18h00] Par une dérogation dans un récent arrêté portant sur les nuisances sonores, la préfecture de…
Evolution des immatriculations de tracteurs standards par département en 2021
Le classement des départements qui immatriculent le plus de tracteurs agricoles standards
Lors de l’année 2021, les 20 premiers départements en termes d’immatriculations de tracteurs agricoles standards ont représenté…
Les travaux nocturnes sont régis par des arrêtés préfectoraux concernant les bruits de voisinage.
Travaux agricoles nocturnes et nuisances sonores - Qu'avez-vous le droit de faire ?
Moisson ou pulvérisation, les travaux agricoles nocturnes et les nuisances sonores qu'ils génèrent sont régis par des règles qui…
Vincent Deluppé utilise la fraise rotative pour détruire les couverts végétaux. Il apprécie cet outil pour sa capacité à couper, hacher, mélanger et affiner.
« La fraise rotative est devenue l’outil clé sur l’exploitation »
Agriculteur bio dans le Gers, Vincent Deluppé apprécie la fraise rotative pour sa capacité à détruire les adventices. Il…
Tous les matériels agricoles sont impactés par la hausse des matières premières, la pénurie de composants et des délais de livraison qui se rallongent.
Ventes de matériels agricoles neufs – Les délais de livraison dépassent un an
Tracteurs, moissonneuses-batteuses, ensileuses, pulvérisateurs, etc. Selon l'Axema, tous les matériels agricoles sont concernés…
Publicité