Aller au contenu principal

Les faneuses portées passent la barre des 10 mètres

Les faneuses 10 toupies de plus de 10 mètres de large sont désormais déclinées en version portée chez plusieurs constructeurs. Ces machines compactes sont appréciées pour leur maniabilité.

Les adeptes de la faneuse portée ont longtemps dû se contenter de modèles 8 toupies atteignant généralement les 9 mètres de largeur de travail. Dépasser les 10 mètres avec une 10 toupies imposait de recourir à un modèle semi-porté ou traîné. Cette contrainte tend à disparaître depuis l’arrivée de modèles portés à 10 toupies. Le constructeur Claas a été le premier à se lancer avec sa Volto 1100 (10,70 m) en 2013. Un an plus tard, il est suivi par Krone avec sa KW 11.22 de 11 mètres. Les deux constructeurs allemands ont été rejoints depuis l’an dernier par Kuhn et le groupe Kverneland. Le premier a lancé sa GF 10812 de 10,80 m et le second, la Vicon Fanex 1124 11,20 m, désormais la machine portée la plus large du marché, également déclinée aux couleurs Kverneland sous l’appellation 85112.

Compacte et maniable

Face aux modèles semi-portés, la faneuse portée grande largeur est appréciée pour sa compacité au transport et au remisage, ainsi que pour sa maniabilité dans les champs. Elle impose toutefois le recours à un tracteur de gabarit suffisant pour supporter son poids et son porte-à-faux. Même si la puissance ne va pas forcement de pair avec le gabarit, un tracteur de 90-100 chevaux semblent être le minimum requis. Dans les régions au relief accidenté, ces machines peuvent être attelées à des 110-120 chevaux pour plus de stabilité.

Point-clef de ces faneuses imposantes, la tête d’attelage profite généralement d’une conception spécialement étudiée. Toutes les marques utilisent des stabilisateurs capables de maîtriser les mouvements occasionnés par le grand bras de levier. L’objectif étant d’obtenir un recentrage progressif et un bon maintien de la machine dans les dévers. Cela passe par l’utilisation d’amortisseurs hydrauliques et/ou de ressorts. Ces dispositifs de stabilisation ont aussi leur importance au transport, où ils sont verrouillés. Pour gagner en confort au transport, Kuhn leur adjoint des pièces en élastomère. Claas rétracte au maximum ses vérins équipés de boules d’azote pour un meilleur report de charge sur le tracteur.

Faneuses grandes largeurs
Même avec 10 toupies, les modèles portés offrent une compacité appréciable au transport et au remisage.

Un suivi de terrain préservé

La compacité étant l’un des critères recherchés par les utilisateurs de machines portées, les constructeurs conçoivent des cinématiques de repliage limitant au maximum le gabarit. Les multiples articulations mises en œuvre sont également utiles pour que la machine suive au mieux les mouvements du terrain. Plusieurs modèles offrent ainsi des toupies indépendantes, toutes séparées par une articulation. A noter que le diamètre des toupies de ces larges faneuses se limite aux alentours de 1,50 mètre, toujours pour un bon suivi du terrain.

Pour faciliter les manœuvres au champ, tous les modèles disposent, de série ou en option, d’une fonction hydraulique améliorant la garde au sol, en limitant l’effet parapluie, lorsque que le relevage du tracteur est en position haute. Une action sur un distributeur permet de relever les toupies d’extrémité chez Krone et Claas. Kuhn utilise un montage hydraulique agissant en séquence sur les vérins de repliage, pour une action sur l’ensemble des rotors avec un seul distributeur. Le dégagement au point le plus bas atteint 50 centimètres. Vicon propose également un kit hydraulique pour les manœuvres en fourrière.

Les plus lus

Ensileuse Rostselmash RSM F 2650 chez Michel Bellamy
Une ensileuse Rostselmash en test pour les 40 ans de la concession Michel Bellamy
L’ensileuse RSM F 2650 de l’industriel russe Rostselmash vient, ce 15 avril 2021, de débarquer en Normandie à la concession…
Tonnes à lisier buses interdites Réussir Machinisme
Les buses d’épandage bientôt interdites ?
Le plan d’action ministériel adopté en janvier 2021 vise à réduire les émissions de polluants atmosphériques issues des…
Les nouveaux Valtra N5 et T5 sont dès à présent disponibles, car la production a déjà débuté dans l'usine finlandaise du groupe Agco. © Valtra
Valtra – Le tableau de bord disparaît sur les tracteurs N5 et T5
La sortie des tracteurs Valtra N5 et T5 coïncide avec la célébration des 70 ans de la marque finlandaise, qui appartient depuis…
Benne à fond mouvant la Campagne de la SARL Setar Bibollet - Caisse et fond mouvant Socari
La Campagne – Une benne à fond mouvant de 64 mètres cubes à déchargement rapide
Le constructeur français La Campagne annonce l’arrivée d’une nouvelle génération de bennes à fond mouvant conciliant grande…
Robot Collect’Bouz de la start-up normande Bouz’Eco
Collect’Bouz spécial pâturage – Les bouses collectées au cul des vaches pour alimenter le méthaniseur
Après l’urinoir CowToilet de la société néerlandaise Hanskamp primé d’une médaille d’or au salon Eurotier 2020, la start-…
Faucheuse frontale Kuhn sur tracteur New Holland TM140 et remorque autochargeuse Strautmann
« J’ai réduit mon coût alimentaire à 68 euros les 1000 litres de lait avec l’affouragement en vert »
Gaëtan Le Meur, éleveur de montbéliardes à Plussulien, dans les Côtes-d’Armor, a remplacé sa remorque faucheuse autochargeuse par…
Publicité