Aller au contenu principal

Salons
Le Salon de l'herbe maintenu fin mai dans les Vosges avec un programme revu et l'ombre d'un report planant en raison du Covid-19

Programmé les mercredi 27 et jeudi 28 mai 2020 à Poussay dans les Vosges, le Salon de l'herbe et des fourrages reste maintenu à ces dates, même si l'ombre du report plane en raison du Coronavirus Covid-19. Cette crise sanitaire a cependant conduit les organisateurs à revoir le contenu en annulant les Journées internationales de la prairie.    

Après trois ans d'absence dans Les Vosges, le Salon de l'herbe et des fourrages s'apprête à prendre ses quartiers les mercredi 27 et jeudi 28 mai 2020 à Poussay. Le report de cette édition, qui s'adresse aux éleveurs du Grand Est de la France, demeure cependant possible en raison des mesures relatives au Coronavirus Covid-19, surtout si le gouvernement devait prolonger la durée de confinement. L'organisateur, Profield Events, a déjà revu le contenu de cet événement en annulant les Journées internationales de la prairie. Il a aussi projeté de nouvelles dates (3 et 4 juin ou 10 et 11 juin) et a même envisagé l'annulation en annonçant les mesures de remboursement. Dans ce cas le plus extrême, les visiteurs récupéreraient dans l'intégralité le prix de leurs billets d'entrée, alors que les exposants devraient se satisfaire de 70% du montant total de leur participation.

Une vitrine de 650 microparcelles de cultures fourragères

Le site de 30 hectares est pourtant prêt à accueillir ce salon professionnel, où se mêlent des expositions de matériels et des démonstrations assurées par les exposants représentant au total 170 marques. Les cultures fourragères sont particulièrement mises à l'honneur avec 650 microparcelles semées sur deux hectares, mettant en avant graminées, légumineuses, mélanges, méteils, maïs fourrager, betterave fourragère et sorgho fourrager.

salonherbe.com

 

 

 

Les plus lus

Remplissage du réservoir d'un engin agricole de GNR
Comment évolue le prix du GNR ?
Le prix du gazole non routier pèse sur le compte d’exploitation des agriculteurs qui en ont besoin pour alimenter leurs engins…
Charles Crapard, agriculteur à Villiers-Saint-Georges : « L'écimeuse est une solution pour lutter contre les adventices résistantes. »
[VIDEO] « J’écime mes céréales avec un microtracteur »
Charles Crapard écime ses céréales à l’aide d’un tracteur de 36 chevaux et d’une écimeuse Bouillé Concept de 12 mètres.
Les quads et SSV homologués tracteurs sont-ils réellement concernés par le contrôle technique.
Votre quad ou SSV agricole soumis au contrôle technique dès le 1er octobre 2022 ?
Initialement suspendu par le Président de la République, le décret du 11 août dernier, instaurant l’obligation de contrôle…
Plusieurs sites d'Agco dans le Monde ont été concernés par cette cyber-attaque.
Agco - Après trois jours d'arrêt, l'usine de Beauvais, victime d'une cyber-attaque, redémarre.
Des sites de production d'Agco ont été victimes d'une cyber-attaque, dont ceux de Beauvais. Ces derniers ont redémarré mardi 10…
Guerre en Ukraine - Quand la télématique permet de neutraliser les machines agricoles volées par les Russes
Le contrôle à distance des engins agricoles par la télématique est devenu une arme de défense pour un concessionnaire Ukrainien…
Les tracteurs McCormick X6.125 Xtrashift et X6.135 Xtrashift développe 119 et 126 chevaux.
McCormick - Un nouveau motoriste pour les tracteurs X6 Xtrashift
Le passage des tracteurs X6 Xtrashift à la norme antipollution Stage V a conduit McCormick a changé de fournisseur de moteur.
Publicité