Aller au contenu principal

[VIDEO] - Fendt - Le tracteur électrique e100 Vario gagne en performances

Toujours en phase de développement, l'e100 Vario de Fendt accumule les heures de travail et se perfectionne. Première prise en main de ce prototype.

Depuis sa première présentation il y a trois ans par Fendt, le prototype de tracteur électrique e100 Vario a accumulé les heures de travail. Ses performances semblent avoir été validées pour des usages intensifs, aussi bien pour des outils animés mécaniquement ou hydrauliquement, que pour des appareils à entraînement électrique. Le concept général est resté le même, à savoir un modèle du marché sur lequel ont été retirés réservoir et moteur thermique, pour les remplacer par des batteries et un moteur électrique. C'est notamment sur ces batteries que Fendt porte son attention. Différentes technologies sont testées au champ et en laboratoire de manière intensive. Le système de gestion thermique a également été repensé, afin d'avoir une montée rapide en température l'hiver et un refroidissement efficace en été : en parallèle, il gère aussi la température en cabine. 

La nervosité de l'électrique

Nous avons pu le prendre en main attelé à une balayeuse frontale. Le bruit de la motorisation électrique reste discret. On est surpris par la nervosité du tracteur dès que l'on appuie à fond sur la pédale d'accélérateur. Fendt assure cependant que le comportement du prototype copie parfaitement celui de son équivalent thermique.  

Une fois la balayeuse enclenchée, l'absence de moteur thermique laisse place aux bruits de roulement et de la balayeuse, sur fond d'un sifflement lié à la motorisation électrique. L'essai, de courte durée, n'aura malheureusement pas permis de tester l'autonomie du tracteur.  

Il faudra encore être patient avant une commercialisation, annoncée au plus tôt en 2024, avant une seconde génération pour laquelle l'électricité sera beaucoup plus présente et la conception plus éloignée d'un tracteur thermique actuel. 

Les plus lus

Tonnes à lisier buses interdites Réussir Machinisme
Les buses d’épandage bientôt interdites ?
Le plan d’action ministériel adopté en janvier 2021 vise à réduire les émissions de polluants atmosphériques issues des…
Ensileuse Rostselmash RSM F 2650 chez Michel Bellamy
Une ensileuse Rostselmash en test pour les 40 ans de la concession Michel Bellamy
L’ensileuse RSM F 2650 de l’industriel russe Rostselmash vient, ce 15 avril 2021, de débarquer en Normandie à la concession…
Les nouveaux Valtra N5 et T5 sont dès à présent disponibles, car la production a déjà débuté dans l'usine finlandaise du groupe Agco. © Valtra
Valtra – Le tableau de bord disparaît sur les tracteurs N5 et T5
La sortie des tracteurs Valtra N5 et T5 coïncide avec la célébration des 70 ans de la marque finlandaise, qui appartient depuis…
Benne à fond mouvant la Campagne de la SARL Setar Bibollet - Caisse et fond mouvant Socari
La Campagne – Une benne à fond mouvant de 64 mètres cubes à déchargement rapide
Le constructeur français La Campagne annonce l’arrivée d’une nouvelle génération de bennes à fond mouvant conciliant grande…
Robot Collect’Bouz de la start-up normande Bouz’Eco
Collect’Bouz spécial pâturage – Les bouses collectées au cul des vaches pour alimenter le méthaniseur
Après l’urinoir CowToilet de la société néerlandaise Hanskamp primé d’une médaille d’or au salon Eurotier 2020, la start-…
Faucheuse frontale Kuhn sur tracteur New Holland TM140 et remorque autochargeuse Strautmann
« J’ai réduit mon coût alimentaire à 68 euros les 1000 litres de lait avec l’affouragement en vert »
Gaëtan Le Meur, éleveur de montbéliardes à Plussulien, dans les Côtes-d’Armor, a remplacé sa remorque faucheuse autochargeuse par…
Publicité