Aller au contenu principal

[ESSAI] - Presse à balles rondes Kubota BV 5200 Plus - « Le pilotage TIM c’est top »

Charly Macé, entrepreneur de travaux agricoles dans le Calvados, a testé, mi-juillet, la combinaison tracteur M7153 Premium KVT et presse Kubota BV 5200 Plus SuperCut 14 équipée du dispositif d’assistance à la conduite TIM. Il nous livre ici son ressenti après 1 000 balles réalisées.

La presse à chambre variable Kubota BV 5200 SuperCut 14 a été essayée avec un tracteur Kubota M7153 Premium KVT de 150 ch. Cette machine réalise des balles de 1,20 m de large et de 0,6 à 2 m de diamètre. Arborant le suffixe Plus, elle profite d’améliorations techniques, telles que l’adoption d’un pick-up renforcé et de rouleaux supportant les courroies plus robustes entraînés par une chaîne redimensionnée. Cette machine reçoit de série le liage filet, auquel s’ajoute en option le mécanisme pour la ficelle.

La presse contrôle le tracteur

La presse et le tracteur testés intègrent le pilotage TIM (Tractor Implement Management). Grâce à cette fonctionnalité, la presse gère seule l’arrêt du tracteur, le liage et l’éjection de la balle. L’accès au TIM demande d’équiper le tracteur d’un kit spécifique pouvant être ajouté ultérieurement sur tous les Kubota M7003 Premium KVT. Il impose également de disposer sur la presse Kubota de la technologie Isobus, ainsi que du Techno Pack (mesure de l’humidité et capteur sur l’éjecteur de balle). L’automatisme TIM est aussi disponible sur les modèles Kubota à chambre variable BV 5160 et BV 4000, ainsi que sur les machines à chambre fixe BF 2000 et BF 3000. Il fonctionne avec tous les tracteurs compatibles avec cette technologie et certifiés par l’AEF, mais la liste des actions gérées par la presse peut varier selon les marques.

Les plus

Forme et serrage des balles

Capteur de dénivelé

Mise en place du filet

Les moins

Pick-up à vis de recentrage

Vitesse de la porte arrière

Hauteur des réserves de filet

Au travail – Des balles bien faites et bien denses

 

 
La presse à balles rondes Kubota BV 5200 Plus reçoit de série le liage filet et en option le liage filet/ficelle. © D. Laisney

 

Grâce au pilotage TIM, j’ai travaillé jusqu’à 1 h 30 du matin en finissant bien moins fatigué que lorsque je contrôle manuellement le pressage. C’est vraiment top ! Alors que je dois effectuer plusieurs actions avec ma machine, la gestion TIM demande uniquement de tenir le volant et d’agir sur un bouton ou d’appuyer sur la pédale d’accélérateur pour relancer l’avancement du tracteur. De plus, lorsque la balle en formation atteint 90 % du diamètre programmé, le tracteur ralentit automatiquement pour s’arrêter progressivement. La vivacité au redémarrage se paramètre également en indiquant le nombre de secondes pour atteindre la vitesse cible. Je trouve le capteur d’inclinaison sécurisant, car il interdit l’éjection automatique de la botte lorsque la presse se situe dans un dévers trop important (système breveté Kubota).

 

 
La presse à balles rondes Kubota BV 5200 Plus essayée dispose du pilotage TIM facilitant la conduite en limitant à deux les opérations à réaliser par le chauffeur. © D. Laisney

 

Je craignais que le pick-up à vis de recentrage indépendantes du rotor ameneur pénalise le débit de chantier, mais en réalité, la presse Kubota avale bien et m’a surpris par ses performances en roulant entre 15 et 17 km/h dans le foin. L’ouverture et la fermeture de la porte arrière pourraient être plus rapides, afin de gagner en débit de chantier. Dans de la paille d’orge, j’ai réalisé, en fin de matinée, 71 balles de 130 cm de diamètre en une heure, en appliquant 3,2 tours de filet. Je n’ai pas remarqué de différence de débit de chantier avec le TIM activé. En manuel, la conduite est plus vive et il faut d’ailleurs penser à programmer un diamètre de balle plus grand sur le terminal, sous peine de confectionner des bottes trop petites. J’ai en effet tendance à stopper l’avancement plus tôt que le pilotage automatique et, par conséquent, à parcourir une plus petite distance sur l’andain après le bip alertant de la fin de la balle. Le gain économique du TIM est selon moi difficile à estimer, mais le tracteur souffre moins en l’absence d’à-coup et ses freins s’usent moins par rapport à la conduite de la presse en mode manuel. De plus, comme le fonctionnement de l’automatisme ne dépend pas de la réactivité du chauffeur, cela peut offrir un gain en s’affranchissant des effets de la fatigue pendant de longues journées de travail.

 

 
La facilité de mise en place du filet est un des atouts de la presse à balles rondes Kubota BV 5200 Plus. © D. Laisney

 

J’apprécie la facilité de remplacement de la bobine de filet. Cette intervention s’effectue depuis le sol, car la barre pour enfiler le rouleau se trouve à 1,20 m du sol. La mise en place du filet demande uniquement de le passer autour de deux rouleaux et de le pousser dans le bec de canard assurant son injection dans la chambre. La presse étant neuve, j’ai rencontré au début un problème de départ de filet. Cela était dû au frein trop serré et aux bagues de maintien qui bridaient trop la bobine. Le système de liage accepte toutes les tailles de filet et il assure, avec les plus larges, un recouvrement des bords de la balle.

Le regard de l’expert

 

 
Les roues du pick-up de la presse à balles rondes Kubota BV 5200 Plus se règlent facilement et n'ont pas besoin d'être retirées pour respecter le gabarit routier. © D. Laisney

 

+ / Faciles à régler, les roues du pick-up s’ajustent rapidement et rentrent dans le gabarit routier de la presse.

 

 
Les grands carters latéraux de la presse à balles rondes Kubota BV 5200 Plus sont maintenus ouverts par des vérins oléopneumatiques. Leur dessin évite l'accumulation de poussière. © D. Laisney

 

+ / Les grands capots à l’intérieur lisse ne retiennent pas la poussière.

 

 
La presse à balles rondes Kubota BV 5200 Plus respecte au transport une largeur inférieure à 2,55 mètres. © D. Laisney

 

+/-/Les feux arrière à leds sont haut perchés, design et protégés de la casse. Discrets, ils ne sont en revanche pas dans le champ de vision naturel des automobilistes qui suivent le convoi.

 

 
La presse à balles rondes Kubota BV 5200 Plus emporte deux bobines de filet de rechange. © D. Laisney

 

-/Les réserves pour le filet sont assez hautes. Mieux vaut être deux pour charger les bobines, notamment celle du dessus.

 

 
Le déroulement du filet n'est pas très visible depuis la cabine sur la presse à balles rondes Kubota BV 5200 Plus. © D. Laisney

 

-/L’échancrure en partie inférieure du capot avant n’est selon moi pas de taille suffisante pour bien visualiser le déroulement du filet depuis la cabine, surtout en fin de bobine.

Gamme – Des chambres variables de 1,65 à 2 mètres de diamètre

 

 
L'automatisme TIM de la presse à balles rondes BV 5200 Plus impose d'utiliser un tracteur Kubota M7003 Premium KVT à transmission à variation continue. © D. Laisney

 

L’offre Kubota en presses à chambre variable comprend les séries BV 4000 Plus et BV 5000 Plus. Ces machines partagent les mêmes composants principaux (châssis, pick-up, systèmes de liage ficelle et filet, électronique…), mais se différencient par leur principe de serrage. Les BV 4160 et BV 4190 confectionnent des balles de 1,65 et 1,90 m de diamètre maximal. Leur chambre, utilisant trois rouleaux et cinq courroies agrafées, réalise un noyau froissé. Elles se contentent d’un seul rouleau moteur pour l’animation des nappes de courroies. Les BV 5160 et BV 5200 disposent d’une chambre de 1,65 et 2 m assurant un enroulement immédiat. Elles combinent trois rouleaux à cinq courroies sans fin profitant d’un double entraînement. Toutes ces machines reçoivent au choix un ameneur rotatif à étoiles simples ou un rotor combiné au système de coupe SuperCut (14 ou 25 couteaux).

À la loupe : Trois régimes de PDF programmables

 

 
Le pilotage TIM est disponible sur les presses à balles rondes Kubota à chambre fixe ou variable. © D. Laisney

 

L’automatisme TIM est disponible avec les terminaux à écran tactile Kubota Isobus K-Monitor de 7 et 12 pouces. Il s’accompagne d’un capteur d’angle interdisant le déchargement de la balle lorsque la pente est supérieure à une valeur définie par le chauffeur (10 % durant l’essai et 15 % maxi). La fonctionnalité TIM impose de prendre le kit Techno Pack, afin de disposer du capteur sur la rampe d’éjection informant de la bonne sortie de la balle. Elle agit sur trois fonctions du tracteur : vitesse, régime de prise de force et distributeurs hydrauliques (porte arrière). Le chauffeur mémorise une allure de travail qu’il modifie facilement sur le moniteur à tout moment. Il a la possibilité de programmer à sa guise trois régimes de prise de force, tels que, par exemple, 540 tr/min pour le pressage, 460 tr/min durant le liage et 400 tr/min lors de l’éjection de la balle. Il peut aussi rentrer une plus faible vitesse d’avancement s’activant dès que la balle atteint 90 % du diamètre souhaité, afin d’obtenir un arrêt progressif et une meilleure finition de balle. Ces programmations sont identiques quel que soit le tracteur compatible utilisé, modèle Kubota ou d’une autre marque.

 

 
L'entraînement du pick-up de la presse à balles rondes Kubota BV 5200 Plus est réalisé par une chaîne à chaque extrémité, qui est intégrée au dessus des chemins de cames. © D. Laisney

 

Le pick-up de 2,20 m de largeur commerciale présente l’avantage de mesurer moins de 2,55 m avec les roues de jauge d’origine. Ce ramasseur à cinq rangées de dents dispose de deux chemins de cames et il est animé à chaque extrémité par une chaîne intégrée sous les garants. En version Plus comme la BV 5200 essayée, il bénéficie de dents plus rapprochées et allongées de 10 mm, de chaînes d’entraînement plus résistantes, ainsi que d’un tasse-andain plus gros aux supports renforcés. Les vis de recentrage sont indépendantes et prennent place en amont du rotor d’alimentation. Ce dernier affiche un diamètre de 450 mm sur les modèles à système de coupe (400 mm sur les machines à ameneur rotatif). Il s’accompagne, en partie inférieure, de la trappe de débourrage DropFloor montée sur parallélogramme, qui supporte les couteaux du système de coupe SuperCut.

 

 
La presse à balles rondes Kubota BV 5200 Plus dispose d'une chambre variable composée de trois rouleaux et de cinq courroies sans fin. © D. Laisney

 

Le système Intelligent Density 3D permet de régler trois densités différentes au sein même d’une balle. Par exemple, durant l’essai, Charly Macé avait programmé une pression de 60 bars jusqu’à 60 cm de diamètre, 100 bars entre 60 et 90 cm et 110 bars de 90 à 130 cm. Ainsi, en appliquant un serrage plus puissant en périphérie, il s’est assuré que les balles se tiennent mieux. Ces réglages sont préprogrammés pour le foin, l’enrubannage et la paille, mais ils sont aussi personnalisables selon le fourrage et sa teneur en matière sèche. Il est alors possible de mettre 0 bar au début, afin de réaliser un noyau mou.

Entretien – Des presses garanties jusqu’à cinq ans ou 20 000 balles

 

 
Une réserve d'huile assure la lubrification automatique des chaînes de la presse à balles rondes Kubota BV 5200 Plus. © D. Laisney

 

Tout est accessible des deux côtés en l’absence de boîtes pour les bobines de ficelle sur cette machine équipée uniquement du liage filet. L’entretien est simple, car les roulements sont desservis par deux banques de graissage. Les chaînes sont lubrifiées en continu par une réserve d’huile couplée à un répartiteur permettant d’ajuster le débit sortie par sortie. Comme les autres presses à balles rondes Kubota, la BV 5200 Plus profite en standard d’une garantie de trois ans ou 15 000 balles (chaînes et pignons compris), au premier des deux termes échus. Une extension à cinq ans ou 20 000 balles peut être achetée par le client avant la livraison (1 000 euros HT). Cette garantie couvre toute usure jugée prématurée, mais attention sa validité impose de réaliser les révisions chez le concessionnaire.

Fiche Technique presse Kubota BV 5200 Plus SuperCut 14

Dimensions

Hauteur : 2,82 m

Longueur : 4,75 m

Largeur : 2,52 m

Poids : 3 450 kg

Dimensions des pneus : 550/45 R22,5

Chambre de pressage

Type de chambre : Variable

Diamètre mini/maxi des balles : 0,60 à 2 m

Largeur des balles : 1,20 m

Nombre de courroies : 5

Longueur/largeur des courroies : 12,32/0,22 m

Type et nombre de rouleaux : 1 rouleau porteur lisse + 2 rouleaux de démarrage agressifs

Pick-up

Largeur totale : 2,20 m

Largeur entre dents d’extrémité : 1,86 m

Nombre de barres porte-dents : 5

Type de sécurité : Limiteur à cames

Système d’alimentation

Type d’ameneur : Rotatif à étoiles doubles

Diamètre du rotor : 450 mm

Système de coupe : 14 couteaux

Longueur de coupe théorique : 70 mm

Liage

Type : Filet (filet/ficelle en option)

Stockage de filet : 1 actif et 2 en réserve

Hydraulique

Pick-up + fond de canal + système de coupe : 1 simple effet

Porte arrière + gestion densité : 1 DE

Budget

Prix catalogue au 01/05/2022 sans/avec options et TIM : 62 240/64 158 € HT

 

Les plus lus

Remplissage du réservoir d'un engin agricole de GNR
Comment évolue le prix du GNR ?
Le prix du gazole non routier pèse sur le compte d’exploitation des agriculteurs qui en ont besoin pour alimenter leurs engins…
En Vendée, les machines agricoles ne peuvent travailler après 23 h.
Canicule - Le préfet de la Vendée autorise finalement les travaux de récolte nocturnes
[Mis à jour le 16/06/22 à 18h00] Par une dérogation dans un récent arrêté portant sur les nuisances sonores, la préfecture de…
Evolution des immatriculations de tracteurs standards par département en 2021
Le classement des départements qui immatriculent le plus de tracteurs agricoles standards
Lors de l’année 2021, les 20 premiers départements en termes d’immatriculations de tracteurs agricoles standards ont représenté…
Les travaux nocturnes sont régis par des arrêtés préfectoraux concernant les bruits de voisinage.
Travaux agricoles nocturnes et nuisances sonores - Qu'avez-vous le droit de faire ?
Moisson ou pulvérisation, les travaux agricoles nocturnes et les nuisances sonores qu'ils génèrent sont régis par des règles qui…
Vincent Deluppé utilise la fraise rotative pour détruire les couverts végétaux. Il apprécie cet outil pour sa capacité à couper, hacher, mélanger et affiner.
« La fraise rotative est devenue l’outil clé sur l’exploitation »
Agriculteur bio dans le Gers, Vincent Deluppé apprécie la fraise rotative pour sa capacité à détruire les adventices. Il…
Tous les matériels agricoles sont impactés par la hausse des matières premières, la pénurie de composants et des délais de livraison qui se rallongent.
Ventes de matériels agricoles neufs – Les délais de livraison dépassent un an
Tracteurs, moissonneuses-batteuses, ensileuses, pulvérisateurs, etc. Selon l'Axema, tous les matériels agricoles sont concernés…
Publicité