Aller au contenu principal

[Covid-19] JCB et Dyson travaillent ensemble pour sauver des vies en produisant des respirateurs

JCB s’apprête à remettre en route une de ses usines fermées en raison de la crise sanitaire du coronavirus Covid-19, afin de produire un des composants essentiels à la fabrication de respirateurs mis au point par la célèbre marque d’aspirateurs Dyson.

Caissons JCB pour dispositif respirateur Dyson
[Covid] - Les caissons produits par JCB vont être équipés du dispositif respirateur développé par Dyson
© JCB

La firme Dyson, reconnue pour ses aspirateurs sans sac, vient de développer en quelques jours un nouveau concept de respirateurs pour assister les personnes en proie à d’énormes difficultés respiratoires à cause du coronavirus Covid-19. Elle est aujourd’hui en attente de l'approbation réglementaire pour lancer la production de son invention. Dès que l’état aura donné le feu vert, JCB redémarrera son usine de cabines Cab Systems située à Uttoxeter, dans le Staffordshire, pour produire des caissons en acier qui seront équipés du dispositif Dyson. La marque britannique a déjà fourni les premiers prototypes de caissons et 10 000 exemplaires devraient être produits. Par cet acte, JCB satisfait à l’appel du Premier ministre, Boris Johnson, qui, début mars, avait demandé de l’aide aux entreprises pour combler le manque de respirateurs, afin de sauver des vies.

Neuf usines JCB fermées et 6 500 employés en chômage partiel

 "Lorsque le Premier ministre nous a contactés, nous étions déterminés, en tant que société britannique, à aider de toutes les manières possibles. Ce projet est passé de la conception à la production en quelques jours seulement et je suis ravi que nous ayons pu déployer aussi rapidement les compétences de nos talentueuses équipes d'ingénierie, de conception et de fabrication en cette période de crise nationale. Il s'agit aussi d'une crise mondiale et nous aiderons naturellement à la production de caissons supplémentaires si ces respirateurs sont éventuellement requis par d'autres pays", a annoncé Lord Bamford, le président de la firme britannique. Cette décision s’accompagne du retour au travail d'une cinquantaine d'employés concernés par la fermeture prolongée de leur entreprise. La crise sanitaire liée au coronavirus Covid-19 a contraint JCB a stopper ses neuf usines au Royaume-Uni jusqu'à au moins fin avril, conduisant à la mise en chômage partiel de la majorité de ses 6 500 employés. Ces derniers toucheront 80 % de leur salaire de base pour le mois prochain, quel que soit leur niveau de rémunération, tandis que ceux qui vont reprendre l’activité recevront bien sûr 100 %.

www.jcb.fr

 

JCB en chiffres

15 000 salariés dans le monde,

22 usines réparties sur les 4 continents : 11 en Grande-Bretagne, 5 en Inde, les autres étant situées aux USA et au Brésil,

4,1 milliards de livres sterling de chiffre d’affaires en 2018 (4,6 milliards d'euros).

Les plus lus

Claas Xerion 5000 Trac VC sur le circuit allemand de Nürburgring
[Vidéo] - Un Claas Xerion 5000 flashé sur le mythique circuit de Nürburgring
Le magazine allemand auto motor und sport a testé un Claas Xerion 5000 Trac VC sur le mythique circuit allemand de Nürburgring.
Kuhn Aura Réussir machinisme FB
[VIDÉO] Kuhn - Une mélangeuse automotrice autonome
Avec son automoteur Aura, Kuhn automatise l’ensemble des étapes de l’alimentation, du désilage à la distribution, tout en…
sima_annule_FB.jpg
[Covid-19] - Le Sima 2021 malheureusement annulé
Le Sima est malheureusement victime à son tour de la crise sanitaire liée à la Covid-19. La prochaine édition, qui était…
JOHN_DEERE_6120M_FB
[ESSAI/VIDEO] - John Deere 6120M Premium - « Un milieu de gamme richement doté »
Éleveur à Saint-Germain-de-Montgommery, dans le Calvados, Sébastien Gautard a essayé durant une semaine le tracteur John Deere…
Valtra Série G tracteur Réussir machinisme
[VIDEO] - Valtra lance la série G
La nouvelle gamme de tracteurs de la série G s'inscrit entre la série A et la série N. Petit point sur cette nouvelle offre.
Vincent Reucheron délègue à l'ETA, depuis 26 ans, le transport de l'ensilage du maïs et le tassage du silo.
« Je délègue le transport et le tassage de l’ensilage à l’ETA pour limiter mes charges de mécanisation »
Chez Vincent Reucheron, le parc matériel est réduit au minimum. L’éleveur laitier préfère faire appel à l’ETA pour l’ensilage…
Publicité