Aller au contenu principal

Machinisme : Actualité sur le matériel agricole : tracteur, moissonneuse-batteuse, ensileuse, travail du sol, charrue, semoir

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Bobcat TL 358 + Agri : Un télescopique bien équipé aux performances homogènes

Nous avons pris les commandes du chargeur télescopique Bobcat TL 358 + Agri. Au programme de la semaine d’essai, transport et manutention de paille, de grain et de fumier.

Dernier-né du constructeur de Pontchâteau en Loire-Atlantique, le TL 358 + Agri affiche fièrement ses couleurs bleu, blanc et rouge. Lancé au printemps dernier, il abrite un moteur Deutz quatre cylindres de 3,6 l répondant aux normes antipollution Tier 4i, grâce à l'emploi d'un DOC. Dans cette finition Agri, le TL 358 + est bien équipé avec un contre-poids, la cabine Premium intégrant le siège à suspension pneumatique, l'essuie-glace de toit, le rétroviseur arrière, le bouchon de réservoir de carburant verrouillable, les feux de travail sur la flèche, le ventilateur réversible, la transmission grande vitesse (40 km/h), la chape d'attelage arrière, ainsi que la prise électrique et la valve de freinage de remorque à l'arrière. Le confort est accentué par la présence d'un amortisseur de rentrée de bras en fin de course.

La transmission hydrostatique à deux plages de vitesses passe automatiquement en petite gamme dès que l'effort à fournir le nécessite.

Du côté de l'hydraulique, la pompe à engrenage de 100 l/min alimente les distributeurs flow sharing pour combiner plusieurs mouvements. 

ON AIME

Les différents modes de conduite

La suspension de cabine

La visibilité

ON AIME MOINS

La hauteur sous châssis

La qualité des plastiques en cabine

En action Des performances tout à fait satisfaisantes

(1)

Au fumier, le TL 358 + Agri fait preuve de prestations satisfaisantes pour un engin de 100 ch. Au curage, il affiche une bonne motricité et une bonne capacité de levage, sans se montrer trop léger de l'arrière, malgré son poids plume de 5,3 t. Pour réduire la consommation, le mode Eco bride à 1800-1900 tr/min le régime moteur, sans que cela pénalise le débit de chantier. Optionnel, l'inverseur au volant s'avère utile, car celui positionné sur le joystick ne peut être utilisé, si l'on veut fermer la griffe en même temps.

(2)

Affichant un PTRA de 22,8 t, le chargeur télescopique est confortable au transport, aussi bien sur route que sur les chemins peu carrossables. Combinée à la suspension pneumatique du siège et à la suspension de flèche (qui s'enclenche facilement depuis le joystick), la suspension à lame de la cabine y contribue fortement, en isolant le poste de conduite du reste de la machine. Seule limite, au ralenti, les vibrations se ressentent en cabine. Le rétroviseur, de taille suffisante, offre une bonne visibilité lors de l'attelage de l'outil traîné.

(3)

La position haute de la cabine est agréable, avec une bonne visibilité périphérique malgré un capot assez haut. Mais cela ne suffit pas pour visualiser la lame de la benne à grain, lorsque celle-ci est complètement cavée, trahissant une course angulaire un peu limitée. À la manutention de paille, le ventilateur réversible est très utile, expulsant efficacement la paille accumulée sur la grille lorsqu'on active l'inversion de rotation.

(1)

(Vert) Une tôle de protection flanque tout le soubassement du télescopique, protégeant la partie basse de la machine, notamment du salissement.

(2)

(Vert) L'engin n'est pas avare en rétroviseurs. Pas moins de six au total. Il y en a même un placé à l'arrière droit du poste de conduite censé, par un jeu de miroirs, améliorer la visibilité sur le côté droit du godet.

(3)

(Vert) La masse arrière de 430 kg a été dessinée pour se loger sous et sur les côtés de la partie arrière du châssis sans impacter son gabarit et sa maniabilité. Pari réussi !

(4)

(Orange) Le TL 358 + Agri est bardé d'équipements de sécurité avec une alarme de recul, un clavier numérique antivol en cabine et un bouchon de réservoir fermant à clé.

(5)

(Rouge) Si le poste de conduite ne manque pas de rangements, on peut regretter que certains ne soient pas fermés. Contrairement au revêtement souple du volant, les plastiques en cabine ne donnent pas une impression de qualité et de robustesse.

LA GAMME BOBCAT de chargeurs télescopiques se décompose en trois modèles.

Les TL 360 et TL 470 (2,30 m de large pour une hauteur de 2,29 à 2,37 m) sont animés par un bloc de 100 ch et une pompe de 100 l/min, pour des performances de levage respectives de 3/3,5 t et 6,01/6,96 m de haut. La version HF du TL 470 voit sa puissance boostée à 122 ch et sa pompe dopée à 190 l/min.

Le TL 360 + Agri affiche des performances proches du TL 360. Il s'inscrit dans la catégorie des compacts avec une largeur limitée à 2,10 m. Chaussé en 20 ou 24 pouces, il se décline en versions à cabine basse ou haute, la différence s'effectuant uniquement sur le point d'ancrage du poste de conduite : il est ainsi proposé en quatre hauteurs hors-tout de 2,10 à 2,33 m (celle de l'essai).

À la loupe Une cabine spacieuse

(1)

L'accès en cabine est facile avec une marche sur le marchepied. Légère, la porte propose une demi-ouverture. On peut regretter la poignée intérieure positionnée trop en avant. Spacieux, le poste de conduite convient même aux grands gabarits. Un bémol cependant sur le frein à main, dont la position est un peu gênante. Placé près du conducteur, le hayon s'ouvre et se ferme facilement.

(2)

La grande majorité des commandes est centralisée au pied du tableau de bord sur un panneau qui aurait mérité d'être plus incliné vers le conducteur. En effet, ce panneau abrite l'indicateur de charge, une information utile qui doit être facilement visible par l'opérateur. Pour passer la norme EN 15000 préservant des mouvements aggravants, Bobcat a fait le choix d'une première indication sonore à l'approche de la limite et d'une seconde lorsqu'on atteint cette dernière. Un commutateur au pied du joystick permet de passer manuellement outre cette norme.

(3)

Le joystick est constitué de plastiques durs. Il est original avec sa commande d'inverseur au centre. Si les différentes commandes qu'il pilote sont fonctionnelles, ce levier mériterait tout de même un petit effort d'ergonomie.

(4)

Le Speed Management System permet de régler la vitesse d'avancement maximale, grâce aux boutons +/- sur le joystick. Ces mêmes boutons peuvent également servir à réguler le débit disponible en bout de flèche (Auxiliary Flow Management), voire d'avoir un flux continu dans un sens ou dans un autre. Par ailleurs, la tête de flèche dispose de série d'une prise électrique et d'un bloc regroupant toutes les sorties hydrauliques avec dépressurisation automatique.

Entretien C'est aéré sous le capot

Imposant, le capot en plastique permet d'accéder facilement aux organes d'entretien courant, donnant une impression d'environnement aéré, malgré la présence d'un DOC. La fermeture du capot demande du doigté du fait de la structure un peu souple du capot. Si les pompes et refroidisseurs sont accessibles, il n'en est pas de même pour certains filtres, comme celui de la transmission accessible derrière la cabine après avoir déboulonné une tôle, ou pour la batterie, boulonnée au châssis et recouvert d'un capot également boulonné. Point positif, sur la version Agri, le coupe-batterie électronique est de série. Attention par ailleurs, lorsque l'on veut contrôler le niveau d'huile moteur à ne pas se brûler avec l'échappement !

Pour le filtre de cabine, il convient de démonter une tôle pour y accéder. Enfin, le graissage n'est pas centralisé.

Le Bobcat TL 358 + Agri

Puissance nominale (DIN 6271) : 100 ch à 2 300 tr/min

Couple maxi : 410 Nm à 1 400 tr/min

Cylindrée : 3 620 cm3

Type d'injection : Comman Rail

Norme et système antipollution : Tier 4i avec DOC

Type : hydrostatique

Nombre de gammes : 2, hydrostatiques (0-10 et 0-40 km/h)

Type, débit et pression : centre ouvert, 100 l/min à 250 bars

Débit hydraulique en bout de flèche : 90 l/min

Réservoir d'huile hydraulique : 47 l

Hauteur de levage : 5,88 m

Capacité maxi : 3 000 kg

Portée avant maxi : 3,02 m

Charge à la portée maxi : 1 250 kg

Capacité du réservoir à carburant : 115 l

Hauteur hors-tout : 2,33 m

Garde au sol : 35 cm

Empattement : 2,82 m

Poids à vide : 5 300 kg

Rayon de braquage : 3,88 m

Monte pneumatique du modèle essayé : 400/80-24

Prix catalogue du modèle essayé au 01/12/2015, sans les options : 58 000 euros HT

Les plus lus

Vignette
Connectez vos outils !
Rendre des outils connectés est vecteur de traçabilité et de sérénité. Des start-up proposent des compteurs connectés…
Vignette
Stecomat importe Schmötzer
Stecomat cesse sa collaboration avec Steketee pour travailler avec le spécialiste du binage Schmötzer.
Vignette
247 andaineurs simple, double et quadruple rotors
Si l’offre en andaineur à dépose centrale reste majoritaire, surtout en grande largeur, l’offre en modèles à dépose latérale est…
Vignette
GPS, Glonass, Galileo : la précision s'affine
Américains, Russes, Européens et bientôt Chinois proposent des systèmes de géopositionnement à l’échelle mondiale. Quelle…
Vignette
Jusqu’à 6 hectares par heure avec la faucheuse traînée
Sébastien Selin, éleveur bio en Charente, a opté pour une faucheuse traînée de 5,20 mètres sans conditionneur, conciliant grand…
Vignette
Des systèmes de groupage d’andains pour tous les budgets
Des volets rapprocheurs aux tapis groupeurs, les dispositifs embarqués sur les faucheuses pour  rassembler les andains ne…
Publicité