Aller au contenu principal

Reportage viticulture de précision chez la famille Goffinet : « Beaucoup plus de précision et moins de fatigue pour le chauffeur avec la pulvé assistée par GPS »

Philippe Goffinet et ses filles ont investi dans la coupure de rang par GPS sur deux cellules de pulvérisation. Un équipement qui présente plusieurs intérêts.

« Les produits phytosanitaires ne sont appliqués que sur la vigne, apprécie Philippe Goffinet, vigneron à Ville-Dommange dans la Marne et entrepreneur de travaux viticoles aujourd’hui à la retraite. Ce sont ses filles Sophie Goffinet et Virgine Seilliébert qui ont repris les rênes et travaillent les 6 hectares de l’exploitation familiale, auxquels s’ajoutent 24 hectares en prestation de services. « Au total, ce sont 260 parcelles que nous avons traitées la saison dernière, explique Philippe Goffinet, et nous passons à 300 parcelles cette saison. » L’entreprise ne cherche pas à agrandir son secteur d’activité, se limitant essentiellement aux communes jouxtant Ville-Dommange. Mais cette demande croissante est en grande partie à attribuer au montage d’une gestion automatique de la coupure rang par rang par GPS sur un pulvérisateur. Un second appareil vient d’être équipé à son tour pour cette saison. Sophie Goffinet a fait arpenter par le concessionnaire Ravillon toutes les parcelles qu’elle est amenée à traiter, les siennes comme celles de ses clients. Après deux campagnes, elle apprécie le confort d’utilisation, le conducteur n’ayant plus qu’à se consacrer à la conduite et au relevage des rampes. « On est sûr de travailler comme il faut, explique-t-elle. Le GPS RTK est ultraprécis et se coupe automatiquement au centimètre près et on ne pulvérise que sur la vigne. Selon la forme des parcelles, on gagne plus ou moins de produit. D’une part, parce que les surfaces à traiter sont les surfaces arpentées, donc de vigne et non plus cadastrales. D’autre part, parce que dans les pointes, la coupure rang par rang évite de pulvériser du produit dans le vide, comme c’est le cas en coupure multirang. » La vigneronne constate une économie de 5 à 15 %. Au final, le nombre de parcelles traitées avec une même cuve est plus important et le chauffeur gagne du temps.

En outre, les ZNT avec les riverains ou les cours d’eau sont respectées. Selon le produit pulvérisé, le chauffeur sélectionne, pour une même parcelle, la carte adéquate en fonction de la distance à appliquer : le système gère alors automatiquement l’ouverture et la fermeture de chaque demi-rang. « On est plus précis et on est beaucoup moins fatigué en fin de journée. Et c’est un atout supplémentaire pour entretenir une bonne relation avec le voisinage, estime Sophie Goffinet, qui depuis déjà plusieurs années, prévient par SMS ou emails les voisins des parcelles qu’elle traitera le lendemain en informant même sur la plage horaire prévue si possible.

Quant au coût de l’arpentage, Sophie Goffinet et Virginie Seilliébert ont choisi de ne pas le répercuter au client. « Nous l’amortissons dans le qualitatif. C’est une manière de valoriser notre travail et nos certifications VDC et HVE », concluent-elles.

 

Sur le même sujet : 

La coupure rang par rang sur les pulvérisateurs viticoles

Les plus lus

Gazole agricole fin GNR Réussir machinisme
Le GNR remplacé par un gazole agricole en 2023
Le projet de loi de finances rectificative repousse de 18 mois l'arrêt du GNR.  
Lucas Cornet, chef de cultures. « J’ai demandé au concessionnaire quelques adaptations, pour avoir une machine répondant précisément à mes besoins. » © L. Cornet
« Le scalpeur remplace les herbicides et sème les couverts »
Lucas Cornet, chef de cultures à la Rg Vallée Patatas dans l’Aube, apprécie l’efficacité du scalpeur pour détruire les adventices…
Régis Le Métayer, céréalier à Saint-Lambert dans les Yvelines. "L'organisation particulière de nos chantiers de récolte justifie l'investissement dans notre propre moissonneuse-batteuse." © M. Portier
« Une moissonneuse-batteuse en propre pour répondre à nos exigences de récolte »
En renouvelant tous les cinq ans sa machine à 6 secoueurs, Régis Le Métayer, céréalier à Saint-Lambert dans les Yvelines, s’…
New Holland T7 HD PLM Connect Réussir Machinisme
New Holland présente sa nouvelle génération de tracteur T7 HD
New Holland dévoile la nouvelle génération de tracteurs T7 HD qui se veulent plus confortables et plus connectés.
Fabrice Chesnais observe de meilleures levées en colza et maïs depuis qu’il pratique le semis en strip-till.  © F. Chesnais
Fabrice Chesnais économise de l’eau et du carburant grâce au strip-till
Céréalier et entrepreneur de travaux agricoles dans la Beauce, Fabrice Chesnais implante le colza et le maïs grain avec un strip-…
John Deere GridCon2 Joker Réussir machinisme
[VIDEO] - John Deere - Deux tracteurs électriques connectés par un câble
Le constructeur américain John Deere associe les concepts GridCon et Joker.     
Publicité