Aller au contenu principal

Agrowin International – Un scalpeur à trois ou quatre rangées de disques indépendants

La toute jeune marque française Agrowin innove sur le marché des outils de déchaumage, avec son scalpeur semi-porté Scalpwin doté des grands disques ondulés montés sur trois ou quatre rangées. Un appareil qui se transforme également en semoir avec le Scalpsem.

Afin de répondre aux restrictions croissantes sur l’usage du glyphosate, Agrowin International a développé un outil à disques indépendants capable de scalper le sol à 2-3 cm. Partant du principe que les appareils actuels à deux rangées de disques imposent un travail à au moins 6 cm de profondeur pour éviter des crêtes de sol non travaillées entre les passages de disques, avec le risque d’enfouir les graines d’adventices, le constructeur a développé un scalpeur à 3 ou 4 rangées disques. Le scalpeur semi-porté Scalpwin utilise ainsi de grands disques ondulés de 720 mm de diamètre, peu galbés et montés individuellement sur des lames ressorts pour une forte capacité de pénétration en conditions sèches et un effet vibrant. Les disques étant espacés de 25 cm sur la rangée, le modèle à 4 rangées offre un passage de disque tous les 6,7 cm, autorisant un travail homogène, y compris à très faible profondeur. Le contrôle de cette dernière est assuré par huit roues sur deux doubles tandems à l’avant et par un rouleau acier (en version 3 rangées) ou souple. Chaque train de disques est doté d’un astucieux système de rattrapage de l’usure des disques avec des repères visuels correspondants aux témoins d’usure des disques. Basé sur un long châssis à deux poutres, le Scalpwin se décline en deux versions. Le SC 3+1 dispose d’un essieu de transport (et de manœuvre) chaussé de larges pneus basse pression (800/45 R26.5) positionné à la suite des trois rangées de disques, le rouleau acier s’intégrant sur un attelage 3 points à l’arrière de l’essieu. Ce rouleau est associé à une quatrième rangée de disques laissant les adventices en surface. À noter que sur la première rangée du SC 3+1, les disques sont positionnés en X. Le SC 4 dispose quant à lui de quatre rangées de disques, les deux premières étant espacées des deux autres par l’essieu de transport.

Agrowin reprend ces deux outils pour proposer les scalpeurs semeurs Scalpsem SCS 3 et SCS 4. Le premier, basé sur le modèle à trois rangées de disques, est doté d’une trémie pressurisée compartimentée suivie d’un rouleau souple, tous deux montés sur l’attelage trois points en lieu et place du rouleau et de la quatrième rangée de disques. Pour le second à 4 rangées, la trémie se positionne au centre de l’appareil. Dans les deux cas, une tête de répartition distribue la semence au dos de chaque disque des deux dernières rangées.

Ces deux semoirs peuvent également être associés à un fissurateur Plowin pour créer un ensemble baptisé Multiwin permettant de réaliser en un seul passage la fissuration, le scalpage et le semis.

Largeur de travail : 3 ; 4 et 4,50 m
Diamètre des disques : 720 mm
Distance entre rangées de disques : 1,35 m
Capacité de trémie : 2 000 l

Agrowin International créée par la famille Evin

L’entreprise Agrowin est dirigée par Florence Evin, fille de Michel Evin, ancien propriétaire de la marque Agrisem International, qu’il a revendu en 2012 au groupe Polonais Unia. Le père et la fille décident fin 2017 de réinvestir dans le secteur du machinisme agricole en créant dans un premier temps un bureau d’études pour concevoir des outils de travail du sol et de semis innovants, Michel Evin mettant à profit ses longues années d’expertises dans le métier. Après la présentation de prototypes fin 2020, les premières livraisons de machines Agrowin s’effectueront au printemps. Dotée d’un effectif de 20 personnes, l’entreprise se concentre sur le développement et la commercialisation des produits, en faisant appel à quatre principaux sous-traitants pour la fabrication, situés dans un rayon de 35 km autour du siège social basé à Ligné, en Loire-Atlantique. Le réseau de distribution est en cours de développement, en priorisant l’expertise agronomique.

Les plus lus

Carré Bineuse Plan de relance agricole Réussir Machinisme
Plan de relance agricole - 205 millions d'euros de prime à la conversion des agroéquipements consommés en trois semaines
Seulement trois semaines auront suffi à consommer la dotation de 215 millions d'euros, allouée à la conversion des…
Cannabis roues tracteur Réussir Machinisme
176 kg de cannabis cachés dans les roues d'un tracteur
Trois trafiquants ont été interpelés à Brive-la-Gaillarde : ils dissimulaient 176 kg de cannabis dans des roues de tracteur. 
Circulation routière Réussir machinisme
Convois agricoles : les règles pour circuler en sécurité
Un convoi agricole en règle, c’est éviter les risques pour soi et pour les usagers. Avec du matériel de plus en plus imposant,…
Les joysticks multifonctions offrent une ergonomie de plus en plus élaborée au fil des générations de tracteurs. Celui des T8 Genesis de New Holland offre une meilleure identification des boutons par le toucher.
Tracteurs - Les qualités d'un joystick ergonomique
Proposé de série ou en option, le joystick multifonction est devenu un équipement de confort incontournable sur les tracteurs. Si…
Philippe Stival utilise un tracteur de 200 chevaux pour travailler le sol entre 35 et 40 centimètres de profondeur avec sa bêche rotative de trois mètres de large. © P. Stival
« J’utilise une rotobêche pour lutter contre le taupin »
Chez Philippe Stival, céréalier et producteur de pommes de terre à Miribel dans l’Ain, la bêche rotative est un outil déterminant…
Vervaet Quad 550 Réussir Machinisme
Vervaet - Un Quad de 550 chevaux pour l'épandage du lisier
Vervaet vient de dévoiler son dernier automoteur Quad 550 à quatre roues qu'il annonce particulièrement polyvalent. Cet engin de…
Publicité