Aller au contenu principal

Agroéquipements – Un marché peu impacté par la crise sanitaire

Le marché français des agroéquipements ne devrait reculer que de 5 % en 2020, au terme d’une année perturbée par la crise sanitaire, mais dont la filière a su faire face. La baisse des ventes de matériels devrait s’accentuer en 2021, selon Axema.

Le marché des agroéquipements affiche une baisse de 5 % en 2020 selon les prévisions d'Axema
© Axema

« La crise du Covid est surtout une crise des services, qui a peu touché les industriels de l’agroéquipement », analyse Frédéric Martin, Président d’Axema(1). Le ventes de matériels agricoles neufs devraient ainsi s’établir à 5,8 milliards d’euros en 2020, en baisse de seulement 5 % par rapport à une année 2019 exceptionnellement bonne, selon les dernières estimations du syndicat. Ce bon maintien du marché français (+ 10 % par rapport à la moyenne des 5 dernières années) s’explique principalement par des ventes très dynamiques sur les deux premiers mois de l’année et par un rattrapage des deux mois de confinement avec une activité commerciale qui a très rapidement repris avec le déconfinement et qui est restée soutenue durant tout l’été. Petit bémol, si 88 % des membres d’Axema estiment que la crise sanitaire a eu un impact faible ou modéré sur leur chiffre d’affaires, 12 % affirment avoir été durement touchés. Frédéric Martin observe également avec vigilance les répercussions de la crise sur la motivation des salariés, l’absentéisme et le risque de baisse de productivité.

Les importations et exportations tributaires de la chaine logistique

En détaillant par catégories de matériels, le syndicat annonce une stabilité du marché tracteur et une hausse des équipements de traite, tandis que les matériels de transport, de récolte et certaines familles d’outils de travail du sol s’orientent à la baisse.

A noter par ailleurs, que les industriels ont subi les perturbations de la chaîne logistique, impactant le niveau des importations (- 14 %) et des exportations (- 12 %).

L’année 2021 s’annonce plus compliquée pour la filière, Axema prévoyant un recul du marché de 5 à 10 %, une estimation soumise à de nombreuses incertitudes. La capacité d’investissement des agriculteurs ne semble pas pour l’instant se dégrader, selon les banques, les prix des matières agricoles restant soutenus. Mais la situation économique de certaines filières comme la viticulture,  les grandes cultures et l’élevage bovin, incite à la prudence.

Un plan de relance aux effets incertains

Le syndicat a également du mal à estimer quel sera l’impact des mesures du plan de relance sur les ventes de matériels, rappelant que sur les 250 millions d’euros fléchés vers les agroéquipements, 135 millions concernent des aides à l’investissement pour les agriculteurs. « Nous collaborons actuellement avec les services de l’Etat pour définir les catégories de matériels qui seront éligibles dès janvier 2021 », assure Alain Savary, Directeur Général d’Axema.

L’incertitude se ressent chez les adhérents du syndicat qui sont 40 % à prévoir un marché stable pour 2021, tandis que 47 % anticipent une baisse de 2 à 10 %. Ils ne sont en revanche que 7 % à prévoir une baisse à deux chiffres. Dans son enquête de conjoncture, Axema note aussi une bonne dose d’optimisme pour 2021, 95 % des entreprises prévoyant de lancer des nouveaux produits l’an prochain, 70 % souhaitant accélérer sur l’export et 55 % espérant augmenter leur effectif salarié.

(1) Union des industriels de l’agroéquipement qui regroupe 520 entreprises, fabricants et importateurs de matériels agricoles et d’espaces verts, dont 86 % sont des PME et des TPE.

 

Les Sima Innovations Awards au printemps 2021

Malgré le report de la prochaine édition du salon à l’automne 2022, les organisateurs du Sima ont souhaité maintenir des évènements sur l’année 2021. Le palmarès des Sima Innovations Awards sera ainsi présenté au printemps prochain, de manière à mettre en valeur les constructeurs qui continuent d’innover, en attendant la présentation de leurs produits au Sima 2022, année de centenaire pour le salon parisien.

Les plus lus

Claas Jaguar 990 Terra Trac Réussir Machinisme
[VIDEO] - L'ensileuse Jaguar 990 Terra Trac à l'oeuvre dans la Manche et le nouveau bec Orbis 900
Nous sommes allés découvrir le fer de lance de l'offre en ensileuses du constructeur Claas.
Fendt 200 VFP Vario Réussir machinisme
[VIDEO] - Fendt - Les tracteurs spécialisés intègrent une cabine FendtOne à quatre montants
La nouvelle génération de tracteurs spécialisés Fendt 200 VFP Vario débarque. Au programme : un nouveau look, une nouvelle cabine…
Tracteur Fendt 200 Vario Réussir Machinisme
[VIDEO] - Fendt - Les tracteurs 200 Vario gagnent en technologies
Autrefois tracteur simple, compact et économique, le 200 Vario change de style et rejoint ses grands-frères en termes de…
Ensileuse automotrice Rostselmash RSM F 2650
[Exclusif] – Les images de l’ensileuse Rostselmash en action
Dévoilée au salon Agritechnica en novembre 2019, la nouvelle génération d’ensileuses automotrices Rostselmash RSM F…
Massey Ferguson MF 7360 AL4 Réussir Machinisme
[VIDEO] - Massey Ferguson - Une nouvelle moissonneuse-batteuse pour les fortes pentes
Massey Ferguson étoffe son offre en moissonneuses-batteuses avec la MF 7360 AL4 pour les fortes pentes.
New Holland T5 H2 Dual Power Réussir Machinisme
[VIDEO] - Un tracteur hybride diesel-hydrogène
Aux Pays-Bas, le tracteur New Holland T5.140 H2 Dual Power dispose d'une double carburation diesel-hydrogène. 
Publicité