Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Agritechnica 2015 : Un palmarès aux accents germaniques

Le salon Agritechnica qui aura lieu à Hanovre du 10 au 14 novembre fait, une nouvelle fois, la part belle aux innovations. Malgré le caractère très international du salon, les cinq médailles d’or et les quarante-quatre médailles d’argent récompensent majoritairement les constructeurs nationaux. En voici une sélection pour le secteur de la polyculture-élevage

Un télégonflage intégré à la roue

Le dispositif de télégonflage VarioGrip Pro est une évolution de la solution déjà proposée sur les tracteurs Fendt. L’originalité réside dans l’intégration d’une réserve d’air à l’aide d’une membrane à l’intérieur du pneumatique. Celle-ci permet de réduire le volume d’air du pneu et d’ajuster plus rapidement sa pression. Le tractoriste annonce une trentaine de secondes pour passer de 0,8 à 1,8 bar avec un pneu de 710/72 R42 par un simple transfert de pression.

Deux outils d’aide à la décision et un système d’affûtage

C’est par un travail d’équipe que John Deere a pu obtenir ses deux premières médailles d’or. L’application Connect Nutrient Management a été développée en collaboration avec Landata Eurosoft, Vista, Rauch et Sulky. Elle permet d’optimiser la fertilisation en azote et en phosphore d’origine minérale et organique. S’appuyant sur la cartographie (rendement, satellite, application), le dispositif permet d’ajuster les doses de fertilisants en fonction des besoins et de la réglementation, tout en offrant une traçabilité complète.

Le deuxième OAD primé combine deux applications : Connected Crop Protection et Pesticide Application Manager. Développés en collaboration avec BASF et plusieurs instituts allemands, ils guident l’agriculteur en lui indiquant lorsque les conditions sont réunies et les traitements à réaliser, tout en veillant au bon déroulement du travail et au respect de la réglementation : du remplissage de l’appareil à la gestion des coupures de tronçons.

La troisième médaille récompense un développement propre à John Deere. Embarqué sur les ensileuses automotrices, le système ProCut assure l’ajustement en marche de l’écartement entre le contre-couteau et les couteaux du rotor. Des capteurs intégrés au contre-couteau mesurent en continu la distance le séparant des couteaux et contrôlent l’état d’affûtage de ces derniers.

Une presse à pellets

La Premos 5 000 est une presse capable de produire des bouchons de paille ou de fourrages de 16 mm de diamètre directement au champ. Le pick-up de 2,35 m est secondé par un rotor d’alimentation qui envoie le flux de matière sur un convoyeur alimentant deux rouleaux de pressage de 800 mm de large et de diamètre. La pression de 2000 bars entre les deux rouleaux perforés permet de créer les pellets qui sont ensuite calibrés et transférés dans la trémie de 9 m3 (cinq tonnes). Krone annonce un débit de cinq tonnes par heure (t/h) pour une densité en vrac des pellets de 600 à 700 kilogrammes par mètre cube (kg/m3). Ces derniers sont destinés à l’alimentation animale, au paillage ou encore aux chaudières à biomasse.

Semis, épandage et pulvérisation

Outre la médaille décernée à l’Amaspot qui pilote les buses du pulvé en fonction de la détection des adventices, on retiendra l’EasyCheck, un banc de test digital au champ pour contrôler la répartition transversale de la nappe d’épandage de l’épandeur d’engrais centrifuge. Il suffit de déposer des tapis au sol et de les photographier avec son smartphone après passage de l’outil, l’application préconisant ensuite les bons réglages. Pour le semis, la combinaison du GPS Switch et de l’AutoPoint permet d’optimiser la distance pour l’arrêt et la mise en route du doseur en fourrière.

Six nouveautés, dont quatre en récolte

Deux médailles vont aux moissonneuses-batteuses et deux aux équipements électroniques. Concernant plus l’élevage, le système APC contrôle la densité des balles et la qualité du liage des presses à balles cubiques. Concernant les ensileuses, le MCC Max est un éclateur à disques de conception nouvelle.

Tracteur et récolte au programme

Dans la continuité de sa médaille d’or, Fendt optimise la traction de ses tracteurs avec la nouvelle transmission VarioDrive des 1 000 Vario et le Grip Assistant, outil d’aide au réglage de la pression des pneumatiques et du lestage intégré au terminal du tracteur. Pour le lancement de sa ligne de fenaison, le Bavarois innove avec un andaineur à quatre rotors entraînés électriquement.

La moisson de médailles continue

Avec dix médailles d’argent supplémentaires, John Deere rafle le quart du palmarès ! Trois d’entre elles vont aux tracteurs : l’engagement automatique du pont avant en fonction de la charge des essieux, du patinage et de la vitesse réelle du tracteur. L’iTEC AutoLearn est un système de gestion des bouts de champ, qui analyse et mémorise les actions réalisées par l’opérateur plusieurs fois de suite, pour ensuite créer automatiquement une séquence de fourrière. Quant à l’EZ-Ballast, il améliore la gestion du lestage en proposant une masse amovible de 1,7 t intégrée sous le châssis du tracteur. Deux médailles concernent les outils attelés avec le TrueSet qui centralise les réglages de la combinaison tracteur/outil sur le terminal isobus du tracteur et le système de contrôle en temps réel des composantes de la qualité de semis sur le semoir monograine ExactEmerge. Du côté des aides à la conduite, l’Active Fill Control Sync améliore le remplissage des remorques en synchronisant le positionnement celle-ci avec celui de l’ensileuse et en automatisant le pilotage de la goulotte.

Calibrage du semoir et réglage de la charrue

L’Allemand simplifie le calibrage de ses semoirs pneumatiques à céréales avec un dispositif automatisé qui dévie les graines issues de la distribution vers une cellule de pesée, celles-ci étant ensuite redirigées vers la trémie. L’utilisateur n’a pas à descendre de la cabine, il indique simplement sur son boîtier le PMG, la dose souhaitée et la vitesse maxi de semis. La seconde médaille concerne le système de réglage hydraulique du point de convergence destiné aux charrues semi-portées.

Tableau : Une sélection des constructeurs récompensés par une seule médaille d’argent

Les plus lus

Vignette
Fenaison : Il andaine à 27 km/h
Accrochez-vous ! Avec son andaineur frontal Reiter Respiro R3 Profi et son tracteur Massey Ferguson 7620, l'ETA Pouliquen…
Vignette
Un jumelage qui a du cran
Lors de conditions très difficiles, le constructeur Sabatino sort les rames avec son jumelage pour le moins particulier.
Vignette
3 000 hectares en Roumanie - 8 tracteurs Fendt 724
Une exploitation roumaine démesurée : petit tour du propriétaire.
Vignette
Un déchaumeur particulier
Une combinaison de déchaumeurs pour gérer les adventices, les repousses ou encore les problèmes de pyrale.
Vignette
Embarquez à bord d'un Massey Ferguson pour les labours
Mimi Agri, Youtubeuse spécialisé en agricole a joué, pour l'occasion, les modèles au volant de sont tracteur.
Vignette
Plantation de pommes de terre : Du beau monde dans la parcelle
Les chantiers de plantation de pommes de terres sont souvent gourmands en matériel et en main-d'oeuvre et demande une…
Publicité