Réussir Aviculture 12 avril 2007 à 16h38 | Par Pascal Le Douarin

Volailles de chair en Bretagne - Baisse des marges au second semestre

L´enquête économique des chambres d´agriculture sur les marges poussins-aliment de 118 éleveurs bretons confirme la dégradation sur 2006.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Comme le craignait l´ensemble de la filière avicole, l´effet grippe aviaire s´est poursuivi bien au-delà du premier semestre 2006. C´est ce que confirme l´enquête intermédiaire des chambres d´agriculture bretonnes, parue en mars. Pour suivre la tendance, elles ont sondé des producteurs déjà enquêtés en 2005. Regroupant 260 000 m2 en poulet et dinde (hors label), ces 118 éleveurs obtiennent en moyenne de meilleurs résultats que l´ensemble. Globalement, les résultats des lots sortis sont peu ou pas dégradés, alors que les durées de vides s´allongent. Seule exception, le poulet lourd dont la durée des vides n´a pas été perturbée. La dinde est plus pénalisée par les allongements d´élevage que par les vides sanitaires. Les records de durée de vide ont été atteints au troisième trimestre. Début 2007, le retour à une situation normale, autour des trois semaines, a commencé à se rétablir.

Pour en savoir plus : contacter C. Delabrosse, chambre d´agriculture du Morbihan.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Aviculture se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Pourrait-on ouvrir le capital des élevages pour permettre d’investir ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui