Réussir Aviculture 20 mars 2011 à 11h21 | Par P. Le Douarin

Pratiques vétérinaires - Les usages antibiotiques en question

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Si le slogan « les antibiotiques, c’est pas automatique » est bien connu en santé humaine, il ne l’est pas suffisamment en élevage estiment les autorités. À l’initiative des ministères de l’Agriculture et de la Santé, le Comité national vétérinaire pour un usage raisonné des antibiotiques a été chargé d’établir de nouvelles règles. Les recommandations à venir doivent endiguer la montée en puissance des résistances des bactéries vis-à-vis des molécules antibiotiques utilisées en médecine humaine et vétérinaire (élevages de rente et animaux de compagnie). Il s’agit des fluoroquinolones et des céphalosporines dites de troisième et quatrième générations (« C3G » et « C4G »). Chaque filière de production va définir dans des fiches Actions quelles sont les pratiques à recommander dans des situations considérées à risque.


AVANT LE SECOND SEMESTRE


Les pratiques jugées les plus à risque sont celles où les antibiotiques sont utilisés massivement et de manière répétée. Les recommandations avicoles doivent être élaborées pour fin mai(1). Une fois validées, elles seront mises en oeuvre par la direction générale de l’alimentation à travers des plans d’action comportant deux volets. Des indicateurs de suivi des antibiotiques vont être mis en place, selon des supports et des modalités à définir. La fiche ICA serait inappropriée, puisqu’elle ne couvre que les 30 derniers jours d’élevage.D’autre part, les pratiques à risque seront examinées et évaluées, là encore selon des modalités encore inconnues.Ces mesures n’auront pas de caractère réglementaire, mais incitatif. Du moins dans l’immédiat. Aux filières de parvenir à modérer les quantités utilisées, comme le souhaitent les représentants du ministère de la Santé. À échéance plus ou moins lointaine, une banque nationale de données recensant les usages dans les élevages pourrait même être créée.


(1) Ainsi que pour les porcs, les veaux et les animaux de compagnie

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Aviculture se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Pourrait-on ouvrir le capital des élevages pour permettre d’investir ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui