Réussir Aviculture 22 septembre 2006 à 16h52 | Par Armelle Puybasset

Pays-Bas - Une croissance annuelle de 60 % de la production d´oeufs bio

Pour répondre à la demande allemande, la production néerlandaise d´oeufs biologiques a considérablement augmenté. Elle se caractérisepar des tailles d´élevages de plus en plus importantes.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

En l´espace d´une année, le cheptel néerlandais de poules pondeuses a connu une croissance particulièrement importante, passant de 520 000 en 2005 à 834 000 volailles en mars 2006(1). Cette progression de 62 % s´explique par une augmentation du nombre d´exploitations (de 92 à 131 élevages) ainsi que de leur taille moyenne (de 5548 à 6366 poules). La taille des élevages est très variable : 40 % des exploitations comptent moins de 2000 poules mais celle des provinces de Gelderland et d´Utrecht, où se concentre l´essentiel de la production, est respectivement de 10 000 et 7000 poules pondeuses. « La production se répartit pour moitié entre l´élevage au sol et la volière. Le plus gros élevage de poules pondeuses du pays compte 24 000 poules pondeuses logées dans une volière de huit compartiments de 3000 poules pondeuses », précise Jaap van Deelen, président de l´interprofession de volailles biologiques(2).
Tous les oeufs bio néerlandais, identifiés par le chiffre zéro et les lettres NL, sont marqués directement à l´élevage. ©A. Puybasset

La forte croissance de la production néerlandaise n´est pas tellement liée à une augmentation de la consommation intérieure. « Le consommateur néerlandais n´est pas prêt à payer le prix d´un oeuf bio » précise-t-il. Elle est surtout due au développement du marché allemand, son principal débouché. La consommation d´oeufs bio n´y cesse d´augmenter et la croissance des élevages germaniques n´est pas suffisante pour répondre à la demande. « Près des trois quarts de la production néerlandaise est exportée en Allemagne. Les ventes ont progressé de 40 % en 2005. Nous nous attendons à une croissance de 10 % en 2006 ainsi que sur les prochaines années », estime Jaap van Deelen. Tous les centres de conditionnements et les élevages qui approvisionnent le marché allemand doivent être homologués par le système de certification germanique KAT.
(1) Source : Agro Eco/Plumveehouderij.
(2) Biologische Pluimveehouders Vereiniging.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Aviculture se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Pourrait-on ouvrir le capital des élevages pour permettre d’investir ?

Répondez à la question

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui