Réussir Aviculture 14 juin 2018 à 13h00 | Par Delphine Grosbois et Pascal Le Douarin

Les Fermiers de Loué ont 60 ans

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Jean-Charles Gutner

Le 26 mai, un gigantesque banquet a réuni 3 500 personnes au Mans. Elles étaient venues célébrer les 60 ans des volailles fermières de Loué et la réussite de la filière sarthoise. On ne présente plus la première organisation label française. Ces quelques chiffres rappellent son importance : 1200 éleveurs dont 250 en pondeuses, un couvoir (Safel), une usine d'aliments (Alifel) et un abattoir (Cavol) uniquement dédiés à Loué, 31,8 millions de volailles et 347 millions d'oeufs produits. C'est à deux voix que le président, Alain Allinant, et le directeur, Yves de la Fouchardière, ont tourné les pages de l'album de famille, depuis le discours du député Paul Goussu, le 30 août 1958, qui incitait à « sauver le poulet de Loué, concurrencé par la volaille industrielle ». Peu à peu, la coopérative Cafel a su tisser sa toile. « Les enjeux pour demain sont considérables, a insisté Alain Allinant dans son dernier rapport moral. Il va falloir continuer à défendre nos productions auprès des consommateurs mais en interne aussi pour que les engagements label rouge et biologique ne soient pas détournés. »

Selon le président sortant, le développement des activités volailles de la coopérative passera par la restauration hors domicile et l'export. Il faudra aussi compter sur l'expansion du bio (4 % des élevages à ce jour) et de l'activité oeuf (200 bâtiments à construire d'ici dix ans). Pour sa dernière AG, Alain Allinant a été remercié « pour sa légitimité, son exemplarité, son honnêteté, sa neutralité, sa sagesse, sa pédagogie et son respect des éleveurs ». Il est remplacé par Philippe Pancher.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Aviculture se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Pourrait-on ouvrir le capital des élevages pour permettre d’investir ?

Répondez à la question

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui