Réussir Aviculture 17 janvier 2017 à 08h00 | Par Xavier Cresp

Le pellet, une alternative à la litière de paille broyée

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © X. Cresp

En élevage de volaille, la litière de paille peut être remplacée par des miettes de pailles épandues comme de l'engrais. Avec son aspect légèrement éclaté, le pellet ne ressemble pas à un bouchon de paille. Il est absorbant et hygiénisé et « doit être confortable pour les animaux, surtout au démarrage », précise François Vinée, gérant de la société First-Pellets (1). Le pellet résulte d’une granulation mécanique de la paille par pressage à froid et compression dans une filière. Celle-ci provoque une montée à 95 °C (effet antibactérien) et rend chaque particule de paille absorbante (jusqu’à 3 fois et demie le poids du pellet). Le bouchon d’environ 6 mm de diamètre est concassé afin de donner une sensation de souplesse. De l’huile essentielle d’eucalyptus ou un produit désinfectant peut être ajouté à la demande.

(1) La société First-Pellets, fabricant de miettes de paille, a mis au point le distributeur Firstlit pour application automatique de la litière en granulés.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Aviculture se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Pourrait-on ouvrir le capital des élevages pour permettre d’investir ?

Répondez à la question

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui