Réussir Aviculture 26 février 2018 à 15h00 | Par P. Le Douarin

Le consommateur plébiscite la volaille d'origine française

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L'APVF lance une campagne de communication au mois de mars dans la presse professionnelle destinée à acteurs de la restauration hors domicile et sur trois radios nationales.
L'APVF lance une campagne de communication au mois de mars dans la presse professionnelle destinée à acteurs de la restauration hors domicile et sur trois radios nationales. - © APVF

Selon un sondage Opinion Way réalisé pour le compte de l’Association de promotion de la volaille française (APVF), les consommateurs ne demandent qu’à manger des plats cuisinés préparés avec des volailles françaises.

Et cela quel que soit le lieu de restauration hors domicile. Qu’il s’agisse des cantines scolaires, restaurants collectifs (hôpitaux, maisons de retraite, entreprises) ou des restaurants commerciaux.

A plus de 90 %, les sondés demandent à y retrouver l’origine France et à le savoir. Car seulement 1 à 2 % d'entre eux déclarent connaitre déjà cette origine.

De plus, ce panel représentatif de la population française donne une prime aux produits hexagonaux.

L’origine France est massivement associée à la traçabilité, à la qualité sanitaire, au produit local, mais moins au respect de l’environnement, au goût et au bien-être animal. Avec 26 % plutôt sceptiques sur ce point, faut-il y voir un effet des actions anti viande ?

Ils sont 62 % à se dire prêts à acheter plus cher un plat cuisiné ayant de la volaille française et 49 % à le faire en restauration rapide. L’effet du pouvoir d’achat joue à plein.

Il aurait été intéressant de poser cette question à des élus. « Souvent, ils confondent l’origine française du produit avec l’origine française de leur vendeur », souligne Christian Ragaigne, président de l’APVF. Il estime aussi que « l’introduction du Bio dans les cantines a plus ouvert la porte aux importations, afin de rééquilibrer le prix moyen des achats de volailles. »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Aviculture se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Pourrait-on ouvrir le capital des élevages pour permettre d’investir ?

Répondez à la question

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui