Réussir Aviculture 10 novembre 2008 à 09h58 | Par P. Le Douarin

Le Brésil n'échappe pas à la crise

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Selon l'Union brésilienne d'aviculture (UBA), la capacité de production de volailles serait excédentaire de 15% début 2009 par rapport à celle de 2008, c'est-à-dire de 135 000 tonnes par mois, c'est 20% de la consommation intérieure et 40% des exportations prévues. Les opérateurs sont appelés à freiner d'urgence... Et contrairement aux déclarations de son président voici quelques semaines, le Brésil sera lui aussi touché par la crise financière et économique. Les cours des matières premières chutent rapidement, la demande extérieure s'amenuise et le cours du réal s'effondre par rapport au dollar.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Aviculture se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Pourrait-on ouvrir le capital des élevages pour permettre d’investir ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui