Réussir Aviculture 19 avril 2016 à 08h00 | Par Pascal Le Douarin

L’APVF sensibilise le consomm’acteur citoyen

Abonnez-vous Réagir Imprimer
 © APVF  © APVF  © APVF

Toujours confrontées aux importations, les filières volailles de chair visent prioritairement les consomm’acteurs pour leur nouvelle campagne de communication. Après une campagne 2 015 tournée vers les prescripteurs et les acheteurs de la restauration hors foyer, l’APVF (Association de promotion de la volaille française) revient vers le consommateur sous une forme positive. Plus question de se victimiser comme en 2014. Cette année, les visuels mettent en scène trois porte-parole à travers Jérémie le cadre, d’Emma l’écolière et de Marion la cantinière. Avec trois messages : « bon pour mon pays », « bon pour l’emploi », « bon pour nos régions ». Les consomm’acteurs de la volaille française font le choix de créer de la richesse et des emplois dans les régions. Ces visuels seront diffusés toute l’année dans la presse régionale et nationale. L’APVF dispose d’un budget de 650 000 euros.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Aviculture se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Pourrait-on ouvrir le capital des élevages pour permettre d’investir ?

Répondez à la question