Réussir Aviculture 04 juin 2007 à 15h35 | Par Armelle Puybasset

Enquête de santé animale - Un élevage de poulets sur seize, porteur de salmonelles

Le taux de prévalence en salmonelles des élevages européens de poulets de chair est estimé à 23,7 %. La France se place parmi les bons élèves avec 6,2 %.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

L´Agence européenne de sécurité alimentaire (EFSA) a publié le 3 avril dernier, la prévalence en salmonelles des élevages de poulets de chair en Europe. L´enquête a été réalisée dans chaque pays de l´Union européenne (UE 25) entre octobre 2005 et septembre 2006, auprès d´élevages contenant plus de 5000 poulets.
En moyenne, la présence de Salmonella a été détectée dans 20,3 % des troupeaux européens. Cela correspond à un taux de prévalence communautaire estimé à 23,7 %, tous types de salmonelles confondus. Cette moyenne cache de grandes disparités d´un pays à l´autre. Quatre groupes sont distinguables : sept pays (dont la France) ayant moins de 1 % de portage en S. Enteritidis (S. E) et S. Typhimurium (S. T), dix pays compris entre 1,3 et 3,3 %, trois entre 5 et 10 %, et trois entre 28 et 40 % de portage ! Avec un taux de 0 % toutes salmonelles, la Suède est la grande gagnante suivie de la Finlande (0,1 %). Les taux toutes salmonelles les plus élevés atteignent 58,2 % en Pologne et 68,2 % en Hongrie.

Inférieurs à 1 % en France
Les cinq sérovars les plus fréquemment retrouvés sont : S. E (prévalence de 10,9 %), S. Infantis (2,2 %), S. Hadar (1,1 %), S. Typhimurium (0,5 %) et S. Mbandaka (0,4 %). Là encore, le profil des sérovars varie selon les pays. En France, sur 99 échantillons positifs, 12 étaient du sérotype Hadar, 8 de S. Virchow et autant de S. Anatum. Seuls deux des échantillons étaient positifs en
S. Enteritidis et trois en S. Typhimurium. Au final, le taux de prévalence estimé pour la France est de 0,2 % pour S.E. et de 0,1 % pour S.T. (0,5 % pour les deux sérovars cumulés).
Comme ce fut le cas en pondeuses lors de l´enquête de prévalence de 2004-2005, la France se trouve parmi les bons élèves et fait partie des sept pays dont le taux de prévalence S.E + S.T. est inférieur à 1 %.

S. E et S. T visées
La plupart des pays présentent un taux en dessous de 10 %. Seuls l´Espagne (28,2 %), la Pologne (32,4 %) et le Portugal (39,3 %) affichent des taux bien plus élevés. La moyenne européenne pour ces deux sérovars s´établit à 11 %.
Les résultats de cette enquête ont été rapidement utilisés par la Commission européenne pour établir sur une période transitoire de trois ans des objectifs de réduction en S. Enteritidis et S. Typhimurium. Ces deux types de salmonelles sont les plus fréquemment signalés dans les cas humains de salmonelloses en Europe.
Dans son rapport, l´Efsa recommande également aux États membres de prendre des mesures dans le cadre de leurs programmes de contrôles nationaux vis-à-vis d´autres types de Salmonella qui peuvent avoir une importance pour la santé publique dans leur pays comme par exemple S. Infantis ou S. Hadar.
Portage en salmonelles dans quelques états membres ©classé par pourcentage croissant de S. E. + S. T.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Aviculture se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Pourrait-on ouvrir le capital des élevages pour permettre d’investir ?

Répondez à la question

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui