Réussir Aviculture 12 décembre 2006 à 11h58 | Par Pascal Le Douarin

Commerce de la volaille - Un accord bilatéral Europe-Thaïlande fixe de nouveaux quotas pour la volaille importée

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Après le Brésil un mois plus tôt, la Thaïlande bénéficie depuis le 27 novembre d´un accord bilatéral avec l´Union européenne, portant sur les importations de viandes de volailles, c´est-à-dire : 92 610 tonnes de viande salée taxée à 15,4 % (sur un total de 264 245 tonnes), 160 033 tonnes de viande de poulet cuite taxée à 8 % (sur 250 953 tonnes) - taux de 10,9 % pour le Brésil - et rien en dinde. Au-delà, la taxe douanière sera de 1024 ? ou 1300 ? selon la catégorie importée. Réagissant à cette nouvelle, la Confédération française de l´aviculture (CFA) estime que l´Union européenne risque de revoir à la hausse l´ensemble des contingents. Avec respectivement 336 107 tonnes et 252 643 tonnes, le Brésil et la Thaïlande remplissent 95 % du total contingenté. La CFA rappelle également que le contingent est quasiment équivalent aux volumes maximaux importés en 2003 (676 000 tonnes) et que le contingent saumuré dépasse de près de 40 000 tonnes les importations actuelles. En conséquence, aucune autre concession ne devrait plus être accordée.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Aviculture se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Pourrait-on ouvrir le capital des élevages pour permettre d’investir ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui