Réussir Aviculture 07 mai 2008 à 17h32 | Par Armelle Puybasset

Bilan de l´Office de l´élevage - Hausse de la consommation de foie gras

La plupart des indicateurs du marché du foie gras de canards sont en hausse : production, consommation, exportation. Des incertitudes subsistent sur le niveau des importations de Bulgarie.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

« La consommation de foie gras continue à être très dynamique en France comme à l´étranger », s´est réjoui le Cifog dans son dernier bulletin Foie Gras Info. D´après le panel TNS Worldpanel, les achats de foie gras par les ménages ont augmenté de 6 % en 2007 par rapport à l´année précédente. Ils achètent davantage de foie gras de canard prêt à consommer - avec une préférence nette pour l´entier (+ 7,5 %) comparé aux blocs de foie gras -, au détriment du foie gras cru qui a légèrement baissé en volume (- 0,5 % pour le foie de canard). « Les achats par les ménages ont progressé de près de 10 % en valeur, cette hausse résultant à la fois de l´augmentation du prix de vente au consommateur et d´une modification dans les choix des acheteurs (plus de blocs avec morceaux). » La consommation calculée par bilan fait apparaître une hausse de 7 % en 2007. Mais cette augmentation doit être très nuancée.
De janvier 2007 à janvier 2008, les abattages de canards gras ont progressé de 7,3 % en nombre de têtes. ©A. Puybasset

Bond des exportations vers le Japon
Parallèlement, les exportations de foie gras ont crû de 12 % en 2007 (4994,8 tonnes), tendance qui se poursuit en ce début d´année. Cette progression est surtout liée aux exportations de foies gras crus congelés à destination du Japon qui ont fait un bond de 32 %.
Au niveau de la production, les mises en place de canards ont nettement augmenté en 2007 entraînant une croissance des abattages. En janvier 2008, la progression sur un an des abattages était de 7,8 % en poids (7,3 % en têtes). « En se basant sur l´évolution de l´activité des couvoirs et des abattoirs, on peut estimer que la production française de foie gras a progressé de 5,6 % en 2007, dépassant pour la première fois 20 000 tonnes », souligne le rapport.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Aviculture se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Pourrait-on ouvrir le capital des élevages pour permettre d’investir ?

Répondez à la question

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui