Réussir Aviculture 03 avril 2008 à 13h26 | Par P. Le Douarin

Avis de l'Autorité européenne de sécurité des aliments - Traitements chimiques des carcasses : pas de risques prouvés

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Selon l'Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa), malgré une très longue utilisation, il n'existe pas de données publiées concluant que l'application sur les carcasses de volailles de dioxyde de chlore, de chlorite de sodium, de phosphate trisodique ou de peroxyacides à des fins de décontamination bactérienne, engendre une diminution de sensibilité à ces substances. Il en est de même pour l'apparition de résistance bactérienne à des traitements antibiotiques qui serait consécutive à leur emploi. Les experts se disent incapables de dire si les peroxyacides ont effectivement une action bactéricide sur les carcasses traitées. Ils ont par ailleurs proné pour davantage de recherches sur ces thèmes. De telles substances, couramment utilisées aux Etats-Unis, ne sont pas autorisées en Europe, mais elles pourraient l'être après une évaluation scientifique approfondie (règlement CE 853/2004). La question devrait être à l'ordre du jour de la rencontre UE-USA prévue en juin. Cet avis a été rendu le 6 mars 2008 à la demande de la Commission européenne et publiquement diffusé le 2 avril. Source : EFSA

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Aviculture se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Pourrait-on ouvrir le capital des élevages pour permettre d’investir ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui