Réussir Aviculture 04 juin 2004 à 11h05 | Par Armelle Puybasset

Aviculture - Les femmes font preuve de professionnalisme et ouverture d´esprit

Rarement mises en avant, les femmes ont pourtant toute leur place dans l´aviculture. Elles font preuve de dynamisme et de professionnalisme.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

On ne parle pas souvent des femmes en agriculture. On leur donne - ou elles prennent - peu la parole. Il suffit d´observer l´assistance lors des réunions d´organisations professionnelles agricoles ou syndicales, pour se rendre compte, qu´à l´heure de la parité, les femmes y sont faiblement représentées. Et nous ne parlons pas des réunions qui ont lieu en soirée ! Les femmes tiennent pourtant une place importante dans l´agriculture. Selon les données statistiques les plus récentes, elles étaient 434 000 à exercer une activité agricole au moment du dernier recensement agricole en 2000. Ce chiffre représente plus de 30 % des actifs agricoles. Cette proportion est encore plus élevée dans le secteur avicole. Chez les jeunes agricultrices (moins de 40 ans), le choix de l´activité volailles et porcs arrive en deuxième position après l´élevage d´ovins et de caprins. Les femmes ont davantage la responsabilité de l´atelier avicole au sein des exploitations familiales (ceci est d´autant plus marqué pour la production de volaille de chair). Cela s´explique par la petite taille des animaux et par la moindre pénibilité du travail (moins de nettoyage, peu de machinisme).

L´organisation et les charges du travail conviennent bien aux femmes. Elles peuvent, si elles le souhaitent, travailler à mi-temps et être plus disponibles pour leurs enfants. Elles ont généralement la responsabilité des charges administratives de l´exploitation, souvent qualifiées de « tâches ». Cette activité n´est pas toujours prise en compte à sa juste valeur.

C´est leur choix
Elles ne viennent pas forcément du monde agricole. Contrairement à la génération de leur mère, le métier d´agricultrice est pour elles un véritable choix. Elles montrent, par leur dynamisme et leur professionnalisme, qu´elles s´investissent dans leur métier et participent activement à l´évolution de l´agriculture. Elles aiment leur métier et s´y épanouissent. Elles apprécient la diversité des tâches et le contact avec les animaux. Elles s´adaptent à des productions qui demandent de plus en plus de technicité. Elles sont efficaces et organisées et parviennent à concilier leur travail, leur vie de famille et leurs activités extérieures. Elles veulent vivre de leur métier et sont prêtes à le défendre avec opiniâtreté lorsque celui-ci est en danger. Elles souffrent davantage du regard parfois négatif porté sur le monde agricole.

Pour améliorer cette image, la communication auprès du consommateur-citoyen est pour elles une priorité. Elles sont fières de leur production et sont prêtes à ouvrir leurs portes et à expliquer leur façon de produire. Elles ont une sensibilité différente. Elles devraient, sans pour autant faire de féminisme, être encouragées à s´investir davantage dans les organisations agricoles car elles sont complémentaires des hommes.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Cet article est extrait du dossier de Réussir Aviculture du mois de mai 2004 intitulé «  L´aviculture au féminin  ». En 10 pages, la revue présente ces exploitantes agricoles qui aiment leur métier et qui s´y investissent. Sept éleveuses des principales régions avicoles, produisant différentes espèces sous divers modes de production, y témoignent. Ces paroles de femmes remarquables, choisies au hasard des rencontres, parmi tant d´autres, tentent, de façon plus au moins exhaustive, de dresser un panorama de cette aviculture au féminin.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Aviculture se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Pourrait-on ouvrir le capital des élevages pour permettre d’investir ?

Répondez à la question

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui