Réussir Aviculture 22 mars 2007 à 17h13 | Par P. Le Douarin

Abattage - Un nouveau procédé de décontamination des volailles

Abonnez-vous Réagir Imprimer

L´Inra de Clermont-Ferrand-Theix a démontré que l´utilisation de jets de vapeur à pression atmosphérique et surchauffée peut réduire, par un facteur 1000 à 100 000, la présence de bactéries sur la peau de morceaux de volaille sans dénaturer l´aspect. « Nous arrivons quasiment à une stérilisation de la peau, précise le chercheur Alain Kondjoyan. La réduction par mille a été obtenue sur des morceaux très contaminés, sachant que les poulets vraiment sales portent de dix mille à cent mille germes par centimètre carré. » Des procédés déjà existants qui utilisent la vapeur sous pression ont aussi été testés et contrôlés, sans montrer d´efficacité probante. Le procédé de l´Inra a été l´objet d´un dépôt de brevet et des contacts ont été pris avec les équipementiers de l´abattage. Si le projet se concrétise, il leur reste à mettre au point une technique en ligne, travaillant en trois dimensions sur des carcasses et à de fortes cadences (3 poulets à la seconde).
Sortie de plumeuse où pourraient être installés les jets de vapeur qui restent à adapter au terrain. ©P. Le Douarin

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Aviculture se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Pourrait-on ouvrir le capital des élevages pour permettre d’investir ?

Répondez à la question

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui