Aller au contenu principal

Vigne : la passion de la vigne et du vin. Actualité sur la viticulture, l’œnologie, l'équipement, dédié aux viticulteurs et aux

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

"Changer de pratique est la première adaptation au réchauffement climatique"

Pour Benjamin Bois, chercheur en agroclimatologie viticole, l’évolution du climat va modifier le cycle de la vigne. Ce qui pourrait bien impacter notre façon de travailler en vert.

Benjamin Bois est maître de conférence à l’université de Bourgogne. Ingénieur diplômé de Bordeaux Sciences Agro, il enseigne la viticulture à l’institut universitaire de la vigne et du vin Jules Guyot. Il est parallèlement à cela détaché au centre de recherche de climatologie de Dijon où il étudie l’agro-climatologie viticole.
© B. Bois

Pouvez-vous nous rappeler quels sont les scénarios privilégiés quant au climat dans nos vignobles à l’avenir ?

Nous nous attendons à une hausse généralisée de la température. Cela veut dire que nous aurons moins d’événements froids en absolu mais plus de pics de chaleur, que ce soit en été ou le reste de l’année. L’augmentation de la température moyenne devrait être d’un à deux degrés par rapport à la fin du XXe siècle d’ici 2050. On parle de trois à cinq degrés pour la fin du XXIe siècle. En termes de précipitations, c’est très incertain sur la surface du globe, mais il y a certaines zones où les modèles convergent. Le bassin méditerranéen, par exemple, devrait connaître une baisse des pluies de 10 à 30 % d’ici 2100. Pour le reste de la France, il se peut qu’il n’y ait pas d’impact sur la pluviométrie, ou encore qu’elle augmente. Les modèles de prévisions ne vont pas dans le même sens, ce qui nous empêche de tirer des conclusions.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Vignette
Des blancs sans soufre et sans défauts
L’oxydation est le défaut le plus courant parmi les vins blancs sans soufre, c’est-à-dire qui contiennent moins de 10 mg/l de SO…
Vignette
La séparation entre vente et conseil de phyto aura bien lieu
Le gouvernement n’a rien lâché malgré les critiques acerbes de la coopération et du négoce. L’ordonnance sur la séparation de la…
Vignette
Intégrer les principes de la permaculture en vigne
Certains vignerons cherchent à appliquer les techniques de permaculture dans un contexte de production viticole. Rencontre avec…
Vignette
Le sucre testé pour lutter contre les maladies de la vigne
Le fructose et le saccharose activent des gènes de défense de la vigne. Mais l’emploi de microdoses de sucre pour lutter contre…
Vignette
Comment gérer la première année d’application de la nouvelle réglementation cuivre
La nouvelle réglementation sur l’utilisation du cuivre en agriculture est applicable depuis le 1er janvier 2019. Tous les…
Vignette
Le SSV Polaris Ranger XP 1000 EPS à l'essai
L'équipe de Réussir Machinisme a testé le Ranger XP 1000 EPS de la marque Polaris en pentes et sur route. Voici leurs impressions.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole