Aller au contenu principal
Font Size

Oenologie
Une enquête sur les «pratiques naturelles» pour compter les levures indigènes de la Vallée du Rhône

Une enquête va comptabiliser les adeptes du non-levurage en Vallée du Rhône. Une pratique naturelle qui se développe.


La Vallée du Rhône n´échappe pas à la mode du « retour au naturel », c´est à dire à des vinifications sans ajout de levures commerciales ou de dioxyde de soufre. Le service technique de l´interprofession entend mesurer l´ampleur du phénomène par une enquête. Un questionnaire concernant les pratiques oenologiques est en cours de réalisation. Son dépouillement est attendu pour fin 2003.

En attendant, un premier état des lieux a été dressé en juin dernier, lors d´une réunion de travail regroupant tous les laboratoires de conseil oenologique rhodaniens. Et, à priori, le non-levurage prédomine sur les vins rouges. Tous les oenologues estiment que plus de la moitié de leurs clients en caves particulières ne levurent pas leurs rouges, certains avancent même le chiffre de 90 %. En Côtes du Rhône septentrionales, Michel Laurent, oenologue à la Chambre d´agriculture de la Drôme parle de « 50 à 60 % des caves qui ne levurent pas ». En coopérative, il n´est pas rare que seules les premières cuvées de la campagne soient levurées. Par contre, les blancs et rosés seraient levurés à 70 %, selon Inter-Rhône, car les conditions de vinification (température basse, débourbage) nécessitent des levures performantes.

Moult essais ont montré depuis des années que le levurage diminuait les risques d´arrêts de fermentation, de formation d´acidité volatile ou d´acétate d´éthyle. Mais beaucoup d´adeptes du non levurage estiment que les vins fermentés par les levures indigènes sont plus aromatiques et plus complexes que les vins levurés, même si on ne gagne pas à tous les coups. Leur observation est étayée par quelques essais comparatifs dont une étude australienne sur chardonnay.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Certains constructeurs disposent de plusieurs offres pour une même puissance de tracteurs. © New Holland
Un tracteur haut de gamme ou deux low cost ?
Entre un tracteur d’entrée de gamme et un tracteur tout équipé, les prix peuvent aller du simple au double, voire au triple.…
Ecoceps
L'Ecocep revient sur le marché des interceps viticoles
Un an après la fermeture de CGC Agri, trois anciens salariés ont repris le brevet de l'Ecocep pour relancer cet outil de travail…
Selon les réglages, les brosses viennent plus ou moins lécher les pieds de vigne. © Boisselet
La brosse rotative intercep travaille en surface
Cet outil de travail du sol intercep permet un désherbage sous le rang tout en limitant les risques d’érosion.
distillation de rebèches et jus de presse champagne
L’aide à la distillation de crise est lancée pour la filière vin
Le conseil spécialisé Vins de FranceAgriMer, qui s’est réuni le 3 juin, a acté les conditions d’application de l’aide à la…
vinitech-sifel 2018
Le salon Vinitech-Sifel confirme la tenue de son édition 2020
La 22e édition du Vinitech-Sifel aura bien lieu du 1er au 3 décembre au parc des expositions de Bordeaux.…
La reconnaissance de « vins naturels » par Paris serait-elle contraire au droit européen ?
Les autorités françaises ont-elles l’intention de contourner la réglementation européenne en créant une nouvelle dénomination…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole