Réussir vigne 29 mars 2002 à 11h24 | Par Claudine Galbrun

Viticulture - Quels cépages pour quels marchés ?

La crise est là. Raison de plus peut-être pour prendre le temps de la réflexion. Même si ce n´est pas chose aisée. Le dispositif de restructuration du vignoble vient de s´ouvrir, avec cette année une possibilité de reconversion progressive.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Alors que planter ? Quels seront les cépages porteurs de demain ? Pour quels marchés ? Voilà belle lurette qu´en agriculture en général et en viticulture en particulier, il n´y a plus de réponse toute faite. Et l´affaire est ici d´autant plus complexe qu´il faut compter avec nos concurrents du Nouveau monde. Même si ceux-ci, pour l´essentiel, plantent des cépages d´origine française. Maigre consolation. D´autant plus qu´en France, le droit à l´erreur en matière de plantation est exclu, car une vigne se plante pour quelques dizaines d´années. Les Californiens auraient, aux dires de certains, une incroyable capacité (financière ?) de remise en cause, étant prêts à arracher des ceps au bout de cinq ans, si ceux-ci s´avèrent inadaptés. On n´en est pas là, loin s´en faut.
Un risque de délocalisation de la production
Actuellement, six cépages sont prépondérants au niveau mondial. Admettons que cette tendance à l´uniformisation variétale se poursuive. Est-ce si difficile à imaginer, qu´un jour, les vins de cépage chardonnay, par exemple, soient produits là où les coûts de revient sont les plus faibles ? Et il y a fort à parier que ce ne sera sans doute pas en France. Alors, halte à l´industrialisation. Et vive la typicité !
De là à relancer le débat entre vins de cépages et vins d´assemblage, il n´y a qu´un pas que certains franchissent sans hésitation aucune.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui