Réussir vigne 07 juillet 2003 à 12h39 | Par Claudine Galbrun

Viticulture - Le Syndicat général des vignerons de Champagne veut garder la maîtrise du potentiel de production

Le SGV veut engager une révision de l´aire géographique de la Champagne et mettre à plat le droit et la réglementation afin d´éviter une extension de la délimitation non contrôlée.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

« Quand on parle délimitation, beaucoup comprennent extension de l´aire de production. La question n´est pas aujourd´hui de savoir s´il faut ou non augmenter notre potentiel de production. L´objectif est de redéfinir un cadre afin d´éviter tout risque de dérives », a indiqué Philippe Feneuil, président du syndicat des vignerons de Champagne à l´occasion de son assemblée générale. Le syndicat veut en effet obtenir une révision de la loi de 1927 qui autorise tout propriétaire de terrain, s´il peut justifier de son antériorité viticole, et situé dans l´aire géographique de Champagne, de demander à l´Inao d´examiner l´aptitude dudit terrain à l´AOC champagne. L´Inao devant s´appuyer sur des critères techniques pour justifier sa décision. « Or, comme la Champagne n´a jamais édicté et codifié de critères techniques propres à sa délimitation, le champ d´appréciation est vaste. », souligne le président.

Résultat : 250 communes peuvent aujourd´hui exiger de l´Inao une révision de l´aire. « Nous risquons ainsi de perdre la maîtrise du potentiel de production et de voir émerger une typicité différente, ce qui brouillerait la spécificité de l´AOC champagne et porterait atteinte à notre notoriété », estime Jean-Mary Tarlant, membre du bureau du syndicat. Philippe Feneuil justifie cette réaction tardive du syndicat par le fait que récemment le Conseil d´État, de part sa décision en faveur du village de Fontaine sur Ay, « ait en quelque sorte transformé le critère d´antériorité en ticket d´entrée ». Le syndicat souhaite donc obtenir une révision de l´aire géographique « afin d´exclure tout ce qui n´a pas de manière évidente une vocation viticole » et définir des critères techniques de délimitation spécifiques sur lesquels l´Inao pourra fonder son travail de révision.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui