Réussir vigne 08 mai 2002 à 15h05 | Par Claudine Galbrun

Viticulture - La réforme de l´Inao instaure un contrôle à la parcelle

Toute la nouveauté et la force du nouveau décret de l´Inao sur les conditions de production et le rendement repose sur l´approche à la parcelle. Il va falloir s´y faire.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

« C´est la base même de l´AOC, rappelle René Renou, président du Comité vin de l´Inao. Un syndicat de vignerons se réunit, définit des conditions de production. Un droit privé se transforme alors en droit public qui s´impose à tous. Or, quand on a l´honneur de se faire soi-même sa propre loi, on a l´obligation morale de son respect. » Autrement dit : il est normal de contrôler sur le terrain le travail du vigneron et en cas de non-respect des conditions de production définies dans le décret, la parcelle est déclassée.

Impossible de s´opposer au contrôle
« La loi doit être respectée. Il ne peut plus être question de privilégier un rendement économique à court terme au détriment de la gestion d´un patrimoine qui s´appelle l´AOC, » poursuit René Renou. Ce travail de contrôle sera effectué par les agents de l´Inao. Et pas question de s´y opposer. Le vigneron récalcitrant se verrait aussitôt retirer son AOC sur l´ensemble de l´exploitation. « La discipline concernant l´AOC ne peut se mesurer à l´aune des barres de fer que l´on a chez soi. » Si le contrôle est accepté, inutile non plus de compter sur la solidarité du syndicat d´appellation du style : « Je défends mes gentils viticulteurs contre le méchant Inao. » Et René Renou de rappeler qu´il y a eu, dans le passé, des exemples « d´obstruction villageoise » au travail de l´Inao. La mise en place de ce contrôle ne signifiera pas pour autant qu´un agent de l´Inao se tiendra derrière chaque viticulteur. Les syndicats d´AOC seront mis à contribution. D´autant plus que l´Inao n´aura pas les moyens de contrôler chacune des parcelles qui composent les 450 000 hectares de vignoble AOC en France.

Système de maîtrise des rendements : l´Inao crée un rendement agronomique maximum et un rendement maximum de production.
« Faire du conseil rapproché »
Ainsi, une commission composée de professionnels, dite « de suivi des conditions de production » sera créée dans chaque syndicat et chargée de faire « du conseil rapproché ». Selon les termes du décret, elles devront « examiner par parcelle les conditions de production, l´état cultural global de la vigne, son état sanitaire et l´entretien du sol et apprécier sa production potentielle de raisins ». Même si toute la responsabilité du contrôle et de l´application de sanction relève de l´Inao, précise la Cnaoc (Confédération nationale des producteurs de vins et eaux de vie de vin à AOC) qui se félicite néanmoins que les syndicats d´AOC soient associés à ce contrôle. « Le fait de reconnaître ce rôle aux syndicats devrait permettre de résoudre un grand nombre de difficultés. » Car selon René Renou, « chaque président de syndicat sait très bien où se trouve les indélicats ». A charge pour ces commissions d´établir « des plans de contrôle intelligents ».

Dès les prochaines vendanges
Pour le président de l´Inao, ces commissions auront avant tout une mission de conseil et de pédagogie. Mission qui devrait démarrer dès les vendanges prochaines. Certains vignobles ont d´ailleurs précédé le mouvement. L´Inao devrait affecter à cette tâche à une centaine de ses agents. « Le coût de ce contrôle ne sera pas énorme», indique René Renou. Les membres des commissions pourront être rémunérés. « Dans mon appellation, personne n´est payé. Cela fait parti du travail syndical. Il est normal quand on est en AOC, de donner un peu de son temps ». Mais il est vrai que Bonnezeaux n´est pas Bordeaux. Et cette dernière n´exclut pas une réévaluation des cotisations syndicales pour financer ce contrôle. Aux syndicats de définir les modalités de fonctionnement de ces commissions et d´y affecter les moyens jugés nécessaires.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui