Réussir vigne 02 avril 2003 à 16h02 | Par Claudine Galbrun

Viticulture - Biodynamie : à quelle dose d´irrationnel êtes-vous prêt ?

Selon ses défenseurs, la biodynamie invite à une redécouverte des lois du vivant, en adoptant une vision globale de la nature, de la terre à la lune.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Tout a commencé en 1924. Un scientifique et philosophe autrichien, Rudolf Steiner, a posé les fondements de l´agriculture biodynamique pour répondre à des agriculteurs qui s´inquiétaient à l´époque des méfaits de la fertilisation chimique. Rudolf Steiner estimait que la baisse de la qualité des aliments et des semences était liée au fait « que les substances chimiques épuisent les sols et détruisent la vie microbiotique nécessaire à la transmission aux plantes des éléments fertilisants contenus dans l´air et la terre ». Pour ce philosophe, tout ce qui fait partie du monde est en interaction. « Ce qui oblige à un acte de compréhension de l´environnement agricole », indique Nicolas Joly, propriétaire du domaine de la Coulée de Serrant dans le Val de Loire, et souvent qualifié de « pape » de la biodynamie en France. La terre (roche mère, terre labourable, environnement aérien), selon cette théorie, est considérée comme un organisme à part entière dont la vie de chaque élément, dépendant les uns des autres, se déroule selon un rythme cosmique.

Ainsi, pour pratiquer la biodynamie, outre le fait de ne pas utiliser de substances chimiques, 2 principes doivent être mis en oeuvre : travailler en accord avec la position des constellations, d´où le recours à un calendrier astronomique, et utiliser des préparations de type homéopathique. Ce calendrier « astro-biologique » est complexe et doit être suivi au jour et à l´heure dits. La biodynamie considère en effet que la lune exerce une force qui influence l´eau et la sève des végétaux, selon qu´elle est croissante ou non, montante ou descendante. De plus, les 12 constellations du zodiaque sont divisées en 4 éléments : air, terre, eau et feu. Selon les observations réalisées par les biodynamistes, quand la lune traverse une constellation « air », c´est une période de floraison, quand elle se trouve devant une constellation « terre », la croissance des racines est favorisée. Si la lune est dans une constellation feu, il y a fructification ou meilleur développement des fruits et enfin, dans une constellation « eau », feuilles et tiges se développent. Les travaux (taille, récolte, labour, plantation.) menés en biodynamie doivent être effectués ainsi à des périodes précises.
©D. R.

Légende - La biodynamie: une conception quasi philosophique de l´environnement.
Capter l´énergie cosmique et l´énergie du sol
Deuxième outil indispensable au biodynamiste : les préparations à base de végétaux ou de minéraux. Celles-ci ont pour objectif d´améliorer la qualité de la fertilisation, de stimuler les forces vitales de la plante et du sol et de favoriser le développement de micro-organismes permettant aux racines une meilleure alimentation. Elles peuvent être à base de bouse de vache (aide au développement racinaire), de cristaux de quartz (améliore la photosynthèse), d´achillée millefeuille (mobilité du soufre et de la potasse), de matricaire camomille (rôle sur le métabolisme du calcium), d´ortie (favorise l´humification), de pissenlit, de valériane (mobilité du phosphore), de saule (richesse en acide salycilique). Toutes les plantes ne sont pas forcément bénéfiques pour la vigne. En particulier, le tabac serait déconseillé.

Ces préparations sont soit pulvérisées sur le sol, sur la culture ou incorporées dans du compost avant épandage. Et ceci à dose infinitésimale. « Obtenir des résultats en biodynamie avec des doses de l´ordre de 10 ou 100 g/ha ne peut qu´être réfuté par un cartésien. Et il aura raison s´il s´en réfère uniquement aux lois physiques issues des travaux de Newton », souligne Nicolas Joly. « Mais ce serait oublier le monde des fréquences qui lui ne se mesure pas quantitativement. » Car au préalable, ces préparations doivent être « dynamisées ». Elles sont placées dans un dynamiseur, sorte de cuve qui comporte une hélice. Les pales brassent le liquide dans un sens puis dans l´autre « ce qui permet de transmettre l´énergie de la préparation à l´eau qui sera ensuite épandue », indique Jean-Luc Devert, animateur du syndicat des vins biologiques d´Aquitaine. Certaines préparations, en particulier la silice et la bouse de vache, peuvent être placées dans une corne de vache et enterrées durant une période déterminée au cours de laquelle elles vont capter les énergies cosmiques et telluriques du sol et les rétrocéder ensuite à la plante et au sol.

« Quatre éléments doivent être respectés pour que la biodynamie s´exprime bien : que les préparations soient de bonne qualité, qu´elles soient bien conservées, qu´elles subissent une bonne dynamisation et qu´elles soient appliquées au bon moment et dans un lieu adapté. Ce n´est pas quelque chose d´automatique mais si c´est bien fait, les différences sauteront aux yeux », assure N. Joly.
Pour Pierre Masson, conseiller privé en biodynamie, « le chemin est long vers la biodynamie. A chaque viticulteur de définir ses propres pratiques en fonction du contexte dans lequel il travaille ». Et Noël Pinguet, vigneron à Vouvray de conclure : « Cela fait 13 ans que je suis en biodynamie et que je suis pleinement satisfait de la qualité de mes vins et de la non utilisation de produits phytosanitaires. Même si je ne comprends toujours pas pourquoi cela marche... mais dans la vie, il y a plein de choses que l´on ne comprend pas ».
©D. R.



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Cet article est extrait du dossier de Réussir Vigne du mois de Février 2003 (nº84) consacré à la Biodynamie en viti-viniculture. « Qui sont les vignerons biodynamistes ? », s´interroge la revue. « Des farfelus, des marketeurs avisés ou de nouveaux théoriciens de l´environnement ? En tous cas, ils y croient. Et vous, à quelle dose d´irrationnel êtes-vous prêt ?  »
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui