Réussir vigne 04 janvier 2006 à 16h38 | Par Philippe Cazal - Paysan du Midi

Vins de Pays d´Oc - Rendre effective la gestion par bassin

Pour le président des vins de pays d´Oc, Jacques Gravegeal, il est grand temps de mettre en place la gestion de la filière par bassin de production.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

« La crise est profonde et l´ensemble des vignerons la subissent, estime Jacques Gravegeal. Au-delà des mesures conjoncturelles, il faut mettre en oeuvre les accords passés solennellement, en juillet 2004 au ministère de l´Agriculture, en présence de l´ensemble de la production et des metteurs en marché. » Lors de cette réunion au sommet, souligne Jacques Gravegeal, les professionnels avaient souhaité mettre fin aux fluctuations des prix d´un millésime à l´autre, selon l´importance de la récolte via la contractualisation. Ce qui a permis d´ailleurs la réussite des vins de pays d´oc, rappelle leur président. Il propose donc, aujourd´hui, devant l´acuité de la crise, de mettre en avant une contractualisation pour tous les segments de marché. « On a enregistré ces derniers temps des prix innommables. Aujourd´hui, la baisse de récolte devrait amener un redressement des cours. Ne recommençons pas à lancer le yo-yo dans l´autre sens. »
« Éviter que certaines régions ne déversent leur crise sur les autres »
Cette contractualisation devrait être accompagnée par un engagement des producteurs sur une période de trois ans. « Mais il faut aussi un système qui permette de sortir de cet engagement pour réguler des aléas climatiques et répondre au marché. » Jacques Gravegeal regrette que la gestion par bassin de production ne soit pour l´instant pas effective : elle éviterait « que certaines régions, qui ont beaucoup planté alors qu´elles n´avaient pas réellement des marchés en face, contrairement à ce qui nous a été dit pendant des années », déversent leur crise sur les autres.
Cette contractualisation devrait être accompagnée par un engagement des producteurs sur une période de trois ans. « Mais il faut aussi un système qui permette de sortir de cet engagement pour réguler des aléas climatiques et répondre au marché. » Jacques Gravegeal regrette que la gestion par bassin de production ne soit pour l´instant pas effective : elle éviterait « que certaines régions, qui ont beaucoup planté alors qu´elles n´avaient pas réellement des marchés en face, contrairement à ce qui nous a été dit pendant des années », déversent leur crise sur les autres.
Pour ce qui est du Languedoc-Roussillon, Jacques Gravegeal a rappelé la création du « comité de bassin », l´IRCVLR (Instance régionale de concertation des vins du Languedoc-Roussillon) et dans la foulée, le compromis signé pour la reconnaissance de l´interprofession des vins de pays d´oc (Inter´Oc) et la confirmation de la création d´une fédération interprofessionnelle des vins du Languedoc-Roussillon, regroupant CIVL (Comité interprofessionnel des vins du Languedoc), CIVR (Roussillon), Inter´oc et Anivit décentralisée.

« Tout le monde était d´accord pour construire une stratégie régionale de filière. Les vignerons ont enfin eu l´impression d´avoir été entendus. Or, poursuit-il, les positions prises au sein de l´IRCVLR ont tendance à être vite oubliées par les uns et les autres qui, une fois dehors, prennent des positions différentes de celles prises ensemble. » Il se dit néanmoins ouvert au débat. Il a des propositions : la mise en place du linéaire commun aux AOC et aux vins de pays du Languedoc-Roussillon ; la dynamique Sud de la France ; l´ouverture à certaines pratiques oenologiques (copeaux, désalcoolisation) ; un étiquetage soucieux de l´information des consommateurs ; l´ouverture des commissions d´agrément aux représentants des consommateurs.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui