Réussir vigne 24 octobre 2001 à 14h45 | Par

Vigne - BASF F500 combat mildiou et oïdium

BASF va prochainement lancer sur le marché le F 500, un fongicide de la famille des strobilurines annoncé "haut de gamme". Produit polyvalent, il agit à la fois contre le mildiou et l´oïdium de la vigne et est également actif contre le black-rot, le rougeot parasitaire et l´excoriose.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Préventif et curatif, sa matière active (la pyraclostrobine) pénètre et se répartit en quelques minutes dans la feuille et agit rapidement, en surface et en profondeur. Elle agit en bloquant l´apport énergétique des cellules du champignon. Elle détruit les spores en 6 minutes, empêche la germination des rares spores survivantes et bloque le développement du mycélium à l´intérieur de la vigne. Le F500 bénéficie d´une bonne persistance d´action. Il assure une protection de 14 jours, même dans un site fortement contaminé. Le F 500 se présente comme un produit multimodal qui agit à tous les stades de la maladie. BASF recommande le traitement face par face des rangées de vigne et 3 applications maximum/ saison, en incluant les fongicides assimilés.
BASF annonce que des essais sur parcelle de grenache (sensible au mildiou) et de carignan (sensible à l´oïdium) ont révélé une efficacité du produit de l´ordre de 98 % à plus de 99 % sur feuilles et grappes, après des traitements effectués à une cadence régulière de 14 jours, pour une intensité des maladies de 34 % à 76 %.

Renseignements : BASF Agro à Tassin la Demi-Lune (69)
Tél. 04 72 32 45 45 - Fax 04 78 34 28 86

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,