Réussir vigne 16 août 2018 à 19h00 | Par Clara de Nadaillac

[DIAPO] Un essieu de 205 pour installer les fils

Michel Vigroux, exploitant à Villeveyrac, dans l'Hérault, a mis au point un dérouleur de fils de fer tuyaux et de goutte à goutte avec son collaborateur Eddy.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le vigneron a ensuite soudé un axe de 65 cm de long et 2,2 de diamètre, à 90° sur la partie haute de chacun des deux tubes pleins. Sur ces deux axes horizontaux, il a installé un tube creux de 3 cm de diamètre et de 60 de long. Dessus, il a soudé quatre rayons avec du carré de 2,5 cm, reliés entre eux par un cercle réalisé avec du rondin de maçonnerie 8 mm. Sur chaque rayon, Michel Vigroux a fait coulisser un carré de 3 cm pour s'adapter aux rayons intérieurs des rouleaux de tuyaux.

Il a ensuite pris deux bouts de tuyaux en polyéthylène, de diamètre 50, destinés à recevoir les tuyaux d'irrigation ou les fils en sortie du dérouleur, et à les guider au pied des ceps. Le viticulteur les a fixés avec des attaches sur un fer en U. Ce dernier pivote à son extrémité sur un axe situé sous la remorque. Il se déplace dans une glissière et est tendu par un Sandoz de chaque côté, qui permet un rappel du tube « dévidoir » en cas de contact avec un cep.

 

Voir aussi les bricolages d'enrouleurs/dérouleurs de Stéphane Bannwarth ou de Jean-Luc Audubert.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui