Réussir vigne 08 février 2019 à 12h00 | Par Justine Gravé

[VIDÉO] Taille : un challenge musclé qui fait le buzz

À Monbazillac en Dordogne, le château Poulvère fait le buzz avec son " push-up challenge ". À chaque fil de fer coupé, les tailleurs sont invités à faire 20 pompes sous les encouragements de leurs collègues. Une initiative qui amène assurément de la bonne humeur.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Un tailleur de Château Poulvère en plein push-up challenge © Château Poulvère

Avec 104 ha de vignes, la taille en période hivernale peut parfois paraître rude pour les salariés du Château Poulvère. Pour rompre la monotonie de la tâche et renforcer la bonne ambiance au sein de son équipe, Benoît Borderie, propriétaire du domaine familial, a eu l’idée d’instaurer un « push-up challenge ». Ancien militaire, le vigneron est un habitué de ce genre de défi musclé. Le push-up challenge consiste à défier un collègue sur l’enchaînement de plusieurs pompes dès lors qu’il commet une maladresse. « Quand on taille, dès que quelqu’un coupe un fil de fer, on le chambre à coup sûr », s’amuse Benoît Borderie. « L’idée était de marquer encore plus le coup, et ce dans la bonne humeur » poursuit-il.

C'est au Château Poulvère, à Monbazillac, en Dordogne qu'est né le "push-up challenge" spécial taille, à l’initiative de la famille Borderie
C'est au Château Poulvère, à Monbazillac, en Dordogne qu'est né le "push-up challenge" spécial taille, à l’initiative de la famille Borderie - © Château Poulvère

Un vidéo de 22 secondes qui enflamme la toile

La vidéo, postée sur le compte Facebook de Château Poulvère, fait très vite le buzz. Une surprise pour le vigneron qui ne s’y attendait pas du tout. « J’ai mis la vidéo en ligne pour montrer à nos clients où nous en sommes dans les travaux de la vigne », indique-t-il. Avec près de 45 000 personnes atteintes et un florilège de commentaires, la vidéo de 22 secondes a touché un grand de nombre de professionnels de la vigne. « L’année prochaine, nous créerons sûrement une page Facebook en début de saison de taille afin que tous les domaines qui le souhaitent puissent partager la vidéo de leur push-up challenge », révèle Benoît Borderie. Avec l’idée de toucher cette fois les amateurs de vin en plus des professionnels. « On espère que cela véhiculera une image positive et amusante des viticulteurs auprès des consommateurs », conclut le vigneron.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,