Réussir vigne 15 février 2008 à 12h06 | Par I.MONTIGAUD, M. IVALDI

Suite du Grenelle - De la difficulté de trouver des produits alternatifs

L’IFV teste depuis plus de 20 ans un certain nombre de produits alternatifs. Une synthèse des résultats a été communiquée lors du colloque Euroviti du Sitevi 2007.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

« De tous les produits que nous avons étudié, nous nous apercevons qu’un seul donne des résultats satisfaisants : l’acide phosphoreux utilisé en association avec du Folpel » indique Bernard Molot, directeur régional de l’IFV Rhône-Méditerranéen. Et cette association ressemble comme qui dirait à deux gouttes d’eau au Mikal qui associe le Fosétyl-Al et le Folpel. « L’acide phosphoreux est-il alors une alternative recevable ? » s’interroge Bernard Molot.
Il est vrai que ces résultats ont de quoi laisser perplexe et posent la question sous-jacente de l’homologation des produits dits alternatifs.

"Faut-il envisager une homologation" 

Aujourd’hui, les substances vendues comme stimulateur de croissance doivent, pour être commercialisées en toute légalité, répondre à une norme NFU. Elle oblige le vendeur à certifier que la composition est conforme à ce qui est écrit sur l’étiquette. « Faut-il envisager une homologation ou un agrément pour les produits dits alternatifs sachant qu’il faut assurer la sécurité à la fois de l’applicateur et du consommateur mais que le coût d’un dossier peut rapidement devenir rédhibitoire pour des petites structures » s’interroge Bernard Molot. Par ailleurs, ces produits se prévalent parfois d’effets secondaires autre qu’un effet sur la croissance. « Comment encadrer la notion d’affet secondaire qui est actuellement interdite sachant que c’est pourtant une des bases de la protection raisonnée ? » s’interroge encore Bernard Molot.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui