Réussir vigne 12 décembre 2001 à 10h37 | Par C. G.

Restructuration du vignoble - Le montant des primes en question

Les discussions vont bon train entre professionnels et administration quant aux modalités de mise en ouvre de l´aide à la restructuration du vignoble pour la campagne 2001/2002.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Combien d´hectares à restructurer ? Quelles régions sont concernées ? Quels cépages sont recommandés et surtout, quelle sera le montant de la prime allouée ? Sur ce dernier point, les professionnels réclament 9 146 euros par hectare (60 000 F) pour le niveau de prime maximale tandis que l´Onivins propose 7 774 euros (51 000 F). L´Office considère que le montant de la prime ne peut excéder 50 % du montant forfaitaire du coût de restructuration d´un hectare, évalué à 15 243 euros (100 000 F). « Un montant de prime trop élevé pourrait entraîner des investissements pas forcément justifiés », argue encore l´Onivins. La négociation reste ouverte...
Prime à la restructuration Sous condition de rendement
L´éligibilité à la prime à la restructuration est sous condition de rendement. Ce dernier ne doit pas dépasser 85 hl/ha. Et la suspension par le Conseil d´État de l´arrêté du 3/08/2001, suite à une action de la Fédération des caves particulières du Gard, qui fixerait à 90 hl/ha le rendement maximum pour les vins de pays de département, n´y change rien. Si le viticulteur déclare 90 hl/ha, il ne pourra pas prétendre à la prime.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui