Réussir vigne 20 septembre 2018 à 11h00 | Par Clara de Nadaillac

[DIAPO] « Repenser le système de culture de la vigne »

Au Domaine de la Malmaison, en Champagne, Jérôme Courgey teste et commence à déployer une autre vision de la viticulture, basée sur la vie du sol et l'agro-foresterie. Rencontre, en images, avec ce précurseur.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Reportage au domaine de la Malmaison (© C. de Nadaillac)

 

Des poireaux, des pommes de terre, des pieds de tomates, des frênes, ou encore des châtaigniers jalonnent les rangs de vigne. Pour surprenant que cela soit, nous sommes au Domaine de la Malmaison, à Epernay, dans la Marne. Il faut dire que la philosophie du responsable du domaine, Jérôme Courgey, est atypique. « Auparavant, la vigne co-évoluait avec l'arbre, rappelle-t-il. Elle s'installait en lisière de forêt et se développait notamment grâce au substrat humifère et aux champignons des bois. »

Fort de ce constat, il travaille à reproduire une partie de ces conditions de croissance et de cette biodiversité dans ses vignes. En cela, il est épaulé par un consultant privé, Timothy Bolander, spécialiste de la microbiologie des sols, depuis 2012. « La qualité du raisin dépend directement de la biodiversité du sol, avance ce dernier. Si le vin devient meilleur à partir du moment où la vigne a plus de 25 ans, c'est dû au fait que les mycorhizes du sol qui ne pénètrent pas dans les racines deviennent majoritaires. Il est donc indispensable de permettre un bon équilibre microbiologique des sols viticoles. »

Ensemble, ils oeuvrent à restaurer cet « écosystème naturel ». Avec en ligne de mire, l'objectif que la vigne s'auto-suffise, tout en conservant un rendement rentable.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,