Réussir vigne 08 septembre 2008 à 14h24 | Par M.-E. Koralewski

Réglementation - Un nouveau règlement pour les pratiques œnologiques

Un code européens des pratiques œnologiques paraîtra en août 2009.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Gommes de cellulose, utilisation du citrate de cuivre et traitement au PVI/PVP seront autorisées en Europe dans le cadre du nouveau code sur les pratiques œnologiques.
Gommes de cellulose, utilisation du citrate de cuivre et traitement au PVI/PVP seront autorisées en Europe dans le cadre du nouveau code sur les pratiques œnologiques. - © P. Cronenberger

Un nouveau règlement d'application instituant le code communautaire des pratiques œnologiques est en cours de préparation et entrera en vigueur le 1er août 2009. Il s'agit de clarifier le règlement actuel (423/2008), notamment concernant la modalité d'application des pratiques œnologiques. Pour cela, un groupe d'experts s'est réuni à l'OIV en juillet dernier pour proposer des simplifications pour certaines des pratiques œnologiques. Les experts se sont penchés plus particulièrement sur certaines d'entre-elles. Notamment : les traitements thermiques sur raisin, moût et vin, la technique de désalcoolisation partielle des vins, les traitements par des charbons à usage œnologique, la clarification des vins, les contraintes à l'édulcoration et la définition de l'assemblage. Les propositions devraient être présentées au comité de réglementation de la commission européenne à la fin de l'année ou au début de 2009.

Trois nouvelles pratiques adoptées

En plus de la simplification du règlement, trois nouvelles pratiques adoptées par l'OIV en juin dernier seront ajoutées. Il s'agit de l'utilisation des gommes de cellulose (CMC) pour la stabilisation tartrique des vins, de l'utilisation du citrate de cuivre pour l'élimination des odeurs réduites, et du traitement au PVI/PVP  pour diminuer la teneur en cuivre, en fer et en métaux lourds des vins. Trois autres pratiques sont en cours d'examen à l'OIV : les techniques séparatives et membranaires, le traitement à la chitine glucane et aux chitosanes (dossier très avancé) et l'ajout de glutathion (dossier moins avancé).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui