Réussir vigne 09 octobre 2018 à 17h00 | Par X. Delbecque

Giec : pour les vignes, 2°C de plus, ça compte

Les scientifiques du Giec, qui étudient le changement du climat, lancent une nouvelle fois l'alerte. Une réaction "rapide" et "radicale" est nécessaire pour préserver nos terroirs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le climat pourrait bien évoluer plus vite que prévu, selon le dernier rapport du Giec.
Le climat pourrait bien évoluer plus vite que prévu, selon le dernier rapport du Giec. - © P. Cronenberger

« Pour limiter le réchauffement planétaire à 1,5°C, il faudrait modifier rapidement, radicalement et de manière inédite tous les aspects de la société » C'est sans détour que commence le communiqué de presse du Giec relatif au nouveau rapport des experts, rendu ce lundi 8 octobre.

Un "futur apocalyptique" nous promet La Tribune, "alerte ultime" titre France Info, "non négociable" selon 20 Minutes... Le constat actualisé des scientifiques fait froid dans le dos. Et pour cause, il ressort des études que l'impact d'un réchauffement de 1°C par rapport à l'ère pré-industrielle est déjà bien réel, et qu'une augmentation de 2°C aurait des conséquences bien plus dramatiques qu'à 1,5°C.

Cinq mois de sécheresse par an contre trois actuellement

L'agriculture serait d'ailleurs en première ligne. Le groupe d'experts prévoit pour le bassin méditerrannéen des périodes de sécheresse de cinq mois par an contre trois aujourd'hui, et des précipitations globales inférieures de 10 %. Ils craignent également le franchissement d'un effet de seuil en matière d'extrêmes climatiques si le réchauffement dépasse les 2°C. Un bouleversement qui ne serait pas sans conséqunces sur la vigne, comme l'on démontré les chercheurs de l'Inra lors du projet Laccave, dont nous avons déjà parlé dans nos colonnes (article à retrouver ici).

 

 

Du côté du gouvernement, on ne se veut pas défaitiste pour autant. Dans un tweet du même jour, le président Emmanuel Macron appelle à prendre ce rapport comme une opportunité pour redoubler les efforts.

 

L'essentiel du rapport a été décrypté par nos confrères du Monde, à lire ici.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,